Définition : le linteau et l’appui

Linteau-et-appui-fenetres

Le linteau est un élément indispensable, et ce quel que soit le type d’ouverture. Sa fonction première est de reprendre les contraintes du mur porteur.

En béton, en métal ou en bois, le linteau doit être encastré dans le mur sur un minimum de 20 cm de chaque côté. En cas de doute sur la section du linteau, et donc sur ses capacités à reprendre les charges, faites appel à un professionnel.

Linteau-maison
Linteau-et-appui

L’appui est essentiel pour évacuer les eaux de pluie du bas des menuiseries extérieures. Préfabriqué ou non, il affiche une pente de 20 mm/m et est légèrement en retrait sous la traverse inférieure du bâti.

Linteaux-et-appuis-fenetres-maison


Sa partie saillante déborde de 5 cm de la façade et possède une rainure en demi-rond appelée larmier sur sa face inférieure et qui évite tout ruissellement de l’eau sur la façade.

Définition : le linteau et l’appui
Notez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *