Tutoriel : motorisation de portail

Motoriser votre portail vous permettra de le commander automatiquement et de le piloter à distance pour un gain de confort considérable. Cette opération est habituellement effectuée par des professionnels. Toutefois, avec un bon tutoriel, les plus débrouillards pourront poser un kit de motorisation sur leur portail en toute simplicité. Si tel est votre cas, découvrez la marche à suivre dans ce tutoriel !

Motorisation d’un portail à battants

Selon le type de portail dont vous disposez, différents types de motorisations sont recommandés. Dans le cas d’un portail à battants, vous avez en général le choix entre une motorisation à vérin et une motorisation à bras articulé. Cette dernière est la plus simple à mettre en place. C’est d’elle que nous traiterons. Toutefois, il est important de rappeler que l’installation de tout type de motorisation nécessite le respect de certaines normes qui ne peuvent être toutes détaillées ici. Si vous le souhaitez, vous pouvez en savoir plus sur la motorisation à cette adresse, qu’il s’agisse de motorisation pour portails pleins (avec un moteur à bras) ou dans le cas de portails ajourés ou semi ajourés (avec un chariot coulissant ou un moteur à vérins).

Pour en revenir à la pose d’un moteur à bras articulé, commencez premièrement par vous procurer votre kit. Vérifiez la compatibilité entre ce dernier et les caractéristiques de vos battants (poids et largeur). Certains sites vous permettent d’indiquer ces dernières afin de choisir le kit le mieux adapté à votre cas.

La prochaine étape est la fixation de la centrale de commande sur chacun des deux piliers du portail. Assurez-vous en amont que ces derniers soient en bon état. Ensuite, préparez le câblage. Ce dernier doit être dissimulé dans les pans du mur. Ainsi, les câbles sont à l’abri des intempéries, ce qui leur assure une bonne longévité.

Par ailleurs, l’emplacement des bras mécaniques doit être déterminé en prenant en considération le positionnement de l’axe des gonds. Si vos vantaux sont ajourés, optez pour une fixation des bras sur leur partie pleine et basse.

Pour les étapes finales, assurez-vous de :

  • poser les supports du moteur
  • fixer aux vantaux les pattes de liaison
  • installer les photocellules et le feu clignotant

Selon les constructeurs, des différences mineures peuvent être notées. Pour ce faire, tâchez de respecter scrupuleusement la notice d’installation.

portail coulissant

Motorisation d’un portail coulissant

Pour cette installation, vous aurez également besoin d’un kit de motorisation. Mais en amont, certains éléments doivent être pris en considération. Il s’agit du choix de l’alimentation (24 volts pour le solaire ou 220 V), des dimensions et du poids de votre portail, puis de la marque choisie. Ces différents points vous permettront de choisir un kit de motorisation de qualité (d’une marque reconnue) et compatible avec votre portail.

Dès que ces préliminaires sont assurés, vous pouvez ensuite passer à l’installation. Tout d’abord, des saignées doivent être opérées dans les piliers. Celles-ci permettront d’accueillir le câblage nécessaire pour l’alimentation électrique.

Ensuite, une légère fondation sera réalisée à l’emplacement réservé au moteur. Ce dernier pourra alors être fixé. L’étape suivante est la fixation de la crémaillère. Cette dernière peut ne pas être intégrée à votre kit. Le cas échéant, vous aurez à l’acheter en parallèle, ce qui n’est pas très pratique. Il est donc préférable d’opter pour un kit complet. Au cas où les dimensions et le poids de votre portail seraient conséquents, il est préférable d’investir dans une crémaillère à souder.

Une fois celle-ci fixée, pensez à vérifier que la roue dentée du moteur tourne bien sur elle. Vous pourrez alors positionner la patte de fin de course sur la crémaillère. À cette étape, il ne vous reste plus qu’à effectuer quelques raccordements électriques et à mettre en service votre portail motorisé. N’oubliez pas de consulter autant que possible la notice d’installation. Elle vous présentera un schéma assez explicite qui détaille les différents éléments à relier.

Voilà, vous connaissez désormais l’essentiel à retenir pour la pose d’un kit de motorisation pour votre portail. Respectez toutes les étapes et faites de la notice votre repère. Si vous n’y parvenez pas, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui sera plus que ravi de vous accompagner.

Rate this post

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *