Réhabiliter un vide sanitaire

Les maisons pourvues de vides sanitaires connaissent souvent leurs lots de désagréments, entre autres, le manque d’isolation thermique et la mauvaise ventilation. Afin de bénéficier pleinement du confort de votre habitation, pensez à la réhabilitation de votre vide sanitaire. Mais, comment s’y prendre ? Et quelles sont les solutions d’aménagement possibles ?

Pourquoi réhabiliter un vide sanitaire ?

Un vide sanitaire est un espace creusé sous une habitation. Concrètement, il s’agit d’un vide laissé entre le sol et le premier plancher de la maison. Il permet d’accueillir les canalisations, mais surtout d’éviter les remontées d’eau ou de faciliter leur évacuation lors d’une inondation. En conséquence, le rez-de-chaussée de la bâtisse se situe à environ 10 centimètres au-dessus du sol. La profondeur du vide sanitaire en lui-même est d’au moins 20 cm et peut atteindre jusqu’à 1,80 m de hauteur.

S’il est toujours d’actualité dans les constructions, le vide sanitaire est de moins en moins avantageux. Laissé en l’état, il est assez incommodant. La mauvaise isolation ou ventilation peut causer des nuisances, sans parler de la poussière et de la présence de nombreux insectes. Attention à l’accumulation du gaz radon qui est mauvais pour la santé en cas d’inhalation sur une longue période. Sachez aussi que si vous habitez dans une zone où la nappe phréatique est élevée, la présence d’un vide sanitaire pourrait s’avérer inutile, car les montées d’eau jusqu’à l’intérieur de la maison seraient inévitables.

Le mieux est d’échanger avec les experts pour une possible transformation du vide sanitaire en une véritable pièce à vivre. Pour ce faire, l’intervention d’une entreprise de maçonnerie est la solution appropriée afin de réalise une étude de faisabilité.

réhabiliter un vide sanitaire

Les avantages de l’aménagement d’un vide sanitaire

Construire un vide sanitaire comporte toutefois un avantage : la possibilité de pouvoir utiliser tout ce volume vide plus tard pour agrandir votre habitation. Cette hypothèse dépend évidemment des dimensions du vide sanitaire. S’il fait 50 cm de haut, il faudra excaver, et le projet d’aménagement risque de devenir plus dispendieux.

Mais si votre vide sanitaire atteint 1,80 mètre de haut, vous n’aurez besoin dans ce cas-là que de moindres travaux de rénovation. Il existe par ailleurs la possibilité de soulever votre maison afin de l’agrandir vers le haut. Cette opération a l’avantage de créer un espace plus lumineux. Mais attention, soulever une habitation n’est pas une intervention des plus banales, en particulier si le logement est relativement ancien. De même, l’excavation d’un vide sanitaire comporte certains risques. Dans tous les cas, vous aurez besoin de l’accompagnement de spécialistes en structure pour évaluer la faisabilité de votre projet.

Quelle idée d’aménagement pour un vide sanitaire ?

L’intervention d’une entreprise de maçonnerie est essentielle pour la réussite de votre plan d’aménagement, car toute configuration de sous-sol de maison est unique. De la phase préparatoire jusqu’à la livraison du chantier, les experts de la société sauront vous conseiller concernant l’exploitation judicieuse de l’espace.

Pour maximiser votre utilisation, l’aménagement de pièces à vivre au sous-sol est généralement la meilleure solution. Cette option a pour avantage d’accroître la valeur de votre propriété. En multipliant le nombre des pièces de votre résidence, vous augmentez aussi considérablement sa valeur. C’est déjà une opportunité en soi pour répondre à de nouveaux enjeux de besoins d’espace, ou si votre famille s’agrandit. Cela vous évite un déménagement.

L’idée de transformation de votre vide sanitaire peut aussi consister à aménager un logement à louer dans le sous-sol et obtenir ainsi un revenu supplémentaire. Ou au contraire, réservez ce logis à un parent afin de créer une maison intergénérationnelle. Pour un projet un peu plus ambitieux comme l’aménagement d’une cave à vin, par exemple, les travaux permettront d’optimiser la ventilation et la lumière de votre sous-sol pour un confort maximal dans votre intérieur.

Quels sont les préalables pour transformer un vide sanitaire en sous-sol ?

Premièrement, il faut procéder à l’isolation et rendre étanches les murs du vide sanitaire. Si le sol de l’espace est en terre battue, le mieux est de commencer d’abord par couler une chape. Cela permet de bien contrôler l’humidité. Il est impérieux de débarrasser le milieu de tous les éléments mouillés ou moisis.

Dans le cas d’une charpente, il faudra enlever soigneusement toute empreinte de moisissure et traiter le matériau par la suite. Sur du bois, les produits de traitement à base de bore utilisés comme agents de conservation montrent de bons résultats. Le bore étant un minéral, la poudre qui reste sur les surfaces évite la réapparition des moisissures. Quant à l’isolant, on pourra l’appliquer sur les solives ou poser directement une couche en dessous du plancher. Ensuite, il est nécessaire de penser à la température dans le vide sanitaire et à la ventilation. L’enjeu ici est de trouver le bon équilibre entre ces deux facteurs, car si l’aération est mal faite, vous n’aurez pas le résultat souhaité.

transformer un vide sanitaire

Les différentes étapes pour transformer un vide sanitaire

Pour bien conduire l’aménagement d’un vide sanitaire en un espace viable, une bonne planification s’impose. Il faut ensuite creuser le sol et procéder à une excavation du sous-sol. Cette opération relativement complexe doit être effectuée par des professionnels aguerris qui devront s’assurer que votre maison tiendra pendant et après les travaux.

Il est en effet fondamental de considérer l’environnement de la maison et ses particularités architecturales. Si l’immeuble partage un mur avec un bâtiment voisin par exemple, les travaux doivent s’adapter à ce facteur. Une équipe pluridisciplinaire composée d’ingénieurs en maçonnerie se rendra sur place pour étudier précisément l’environnement et définir les séquences de travaux. Une fois la méthodologie des travaux approuvée et les conditions de mise en chantier réunies, l’excavation peut alors débuter.

En règle générale, la transformation et l’aménagement d’un vide sanitaire en espace de vie dure environ 4 semaines. Les étapes successives à suivre sont l’opération de soutènement de toute la structure, la sécurisation de la zone, l’excavation, le coffrage suivi du bétonnage des sous-œuvres, le drainage et l’imperméabilisation de la fondation et enfin le bétonnage et la construction.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *