Chauffage

Quelle chape pour un plancher chauffant ?

Aujourd’hui, les systèmes de plancher chauffant sont très utilisés en construction neuve comme en rénovation. À la différence des planchers rayonnants électriques, le plancher chauffant permet d’optimiser votre confort de vie. Toutefois, pour que cela soit possible, il est impératif de bien faire le choix de la chape qui recouvrira le plancher. Ce faisant, vous avez la certitude de profiter des atouts du chauffage par le sol. Découvrez dans cet article les types de chapes qui conviennent au plancher chauffant.

Quels sont les avantages du plancher chauffant ?

nn
Le plancher chauffant présente de nombreux avantages. Si, de nos jours, plus de 5 millions de foyers français privilégient cette solution de chauffage, c’est principalement en raison du confort de vie qu’il confère. En effet, le système de tuyaux installé dans le sol permet une diffusion homogène et contrôlée de la chaleur dans les pièces.

La chaleur qui se propage dans les espaces intérieurs se situe entre 20 °C et 35 °C contre 50 °C et 70 °C dans le cas d’un radiateur de chauffe. Ainsi, vous bénéficiez d’un sol tiède, mais agréable. Avec cette solution de chauffage par le sol, fini les problèmes de surchauffe des pièces.

Il n’y a rien de plus magnifique que de pouvoir se promener pieds nus dans sa maison, en période hivernale, sans avoir froid aux pieds. Le bien-être de toute la famille est donc garanti. Contrairement au radiateur qui chauffe le volume d’air d’une pièce, le plancher chauffant chauffe plutôt un circuit électrique ou hydraulique prédéfini.

Vous avez ainsi une facilité d’aménager les pièces, car la sensation de la chaleur est différente. Un autre avantage d’un système chape plancher chauffant est que l’épaisseur du sol chauffant peut être réduite jusqu’à 6 cm. Cela est rendu possible grâce aux différentes innovations qui sont intervenues dans le domaine de la construction.

Il est possible de poser sur un sol chauffant tous les types de revêtements en respectant certaines conditions. Nous pouvons citer :

  • le carrelage ;
  • la pierre naturelle ;
  • la moquette ;
  • le sol vinyle ou PVC ;
  • le parquet.

Pour finir, étant donné que le plancher chauffant assure le chauffage de votre maison avec de basses températures, vous réalisez des économies d’argent considérables, puisqu’il réduit votre consommation en énergie.

Quelle chape pour recouvrir un plancher chauffant ?

De nombreuses chapes fluides peuvent être utilisées pour recouvrir un plancher chauffant. On vous les présente rapidement.

La chape liquide ou fluide

Composée parfois d’anhydrite ou de ciment, la chape fluide est reconnue pour sa capacité à enrober parfaitement l’ensemble de l’installation chauffante. Elle assure également une parfaite horizontalité de surface même si elle coûte un peu cher. À noter que la chape fluide doit être appliquée par un professionnel qualifié qui doit se servir d’une pompe pour le faire.

Elle a l’avantage de se sécher rapidement, soit en 48 heures. Il est important de garder en tête qu’il existe une différence entre la chape liquide à base d’anhydrite et celle faite de ciment. L’anhydrite doit être utilisée pour les planchers chauffants hydrauliques réversibles ou non. Par contre, le ciment convient parfaitement à tous les planchers, que ce soit électrique ou hydraulique.

Le mortier de scellement

Pour votre plancher chauffant, vous pouvez aussi opter pour un mortier de scellement. Conçue avec un liant hydraulique, cette chape compatible au plancher chauffant doit être utilisée uniquement pour les habitations individuelles dans le cadre de la pose du carrelage ou d’un revêtement minéral.

Le béton d’enrobage

Le béton d’enrobage est préparé avec une bétonnière ou à la toupie. En réalité, il s’agit d’un mélange de ciment et d’une matière plastifiante que l’on peut utiliser pour renforcer le béton d’enrobage afin de rendre son installation facile. Précisons que le béton d’enrobage est le choix idéal lorsqu’il s’agit de mise en œuvre de revêtements de sol scellés ou collés.

nn

Quels sont les critères de choix de la chape ?

Pour choisir une chape optimale pour un chantier, certains critères doivent être pris en compte. D’abord, il y a la fluidité. Pour un enrobage impeccable de tuyaux et le respect de la RT2012, la fluidité doit être maximale. Ensuite, le coefficient thermique doit être également pris en compte. Il est recommandé de choisir une chape possédant un coefficient élevé et qui restitue rapidement la chaleur.

Par ailleurs, il est important de savoir que votre chape va mettre du temps à sécher lorsque son épaisseur est grande. Vous devez alors éviter de dépasser le poids que la dalle peut supporter. Privilégiez alors une chape sèche ou fine avec un poids qui se trouve entre 15 et 120 kg/m². En outre, réduisez la masse de votre chape pour qu’elle soit en mesure de produire de la chaleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X