Quand et comment refaire l’installation électrique de la maison ?

Que vous entrepreniez une rénovation ou la construction d’une maison, l’installation électrique figure sûrement parmi les points les plus importants de vos travaux. Aujourd’hui, les installations électriques doivent suivre des normes pour des raisons de confort et de sécurité. Normes que ne respectent pas la plupart des maisons anciennes. Il devient important, voire obligatoire, de doter son habitation d’une installation électrique à jour. Comment procéder ?

Refaire son installation électrique : les entreprises générales du bâtiment

Les installations électriques font partie de la construction ou de la rénovation de maison. Vous seriez peut-être tenté de minimiser leur importance, mais sachez qu’une mauvaise installation et même une petite étincelle peuvent causer de graves dégâts.

Incendie, électrocution, court-circuit et parfois même une grande perte énergétique sont les risques liés à une mauvaise installation électrique. Dès lors que vous constatez une défaillance au niveau de votre installation, pensez à régler le problème le plus rapidement possible. Cependant, ne vous aventurez pas à le faire tout seul. Alors, faites appel à une entreprise du bâtiment expérimentée dans le domaine pour vous assurer un résultat de qualité et un travail de confiance dans la région Sud-Ouest.

À noter que l’installation électrique est régie par la norme française NFC 15-100 qui dispose des consignes et réglementations en vigueur. Elle déterminera le nombre d’équipements électriques minimum à installer pour chaque pièce de la maison. En ayant recours à des experts du bâtiment, vos travaux d’installations seront garantis, tant en matière de qualité que de sécurité, à travers le savoir-faire d’une équipe qui est le plus souvent diplômée en électricité et spécialisée en domotique.

Les travaux proposés peuvent ainsi varier de la pose de chauffage électrique, à l’éclairage et l’installation électrique en passant par l’installation du réseau informatique, téléphonique, ou des alarmes intrusions et incendie. Leur intervention peut être sollicitée, peu importe le type d’habitation : résidence principale, magasin, bureau…

Par ailleurs, en faisant appel à un professionnel, vous aurez un coup de pouce pour procéder à la finalisation des travaux engagés suite à la rénovation. Il peut s’agir de la pose de plâtre, des plinthes, de plafond ou encore les travaux de peinture.

électricité

Quand rénover son installation électrique ?

Habituellement, changer son installation électrique est nécessaire lors de l’acquisition d’une maison ancienne ou tout simplement si la maison dépasse les 15 années d’existence. Il en va de votre sécurité et celle de votre entourage. En effet, les installations électriques de cette époque ne supportent plus les nouvelles dispositions actuelles, notamment les nouveaux besoins des consommateurs.

En effet, les ménages d’aujourd’hui utilisent davantage d’appareils électriques et électroniques. Réfrigérateur, machine à laver, téléviseur… autant d’appareils dont la puissance n’est pas adaptée aux installations électriques anciennes. Si vous persistez, votre disjoncteur pourrait s’éteindre sans raison et les fils pourraient également surchauffer. D’où la nécessité de s’adapter aux normes imposées. Dès que vous constatez ces petites pannes, faites vérifier vos installations par un électricien professionnel. Si le dispositif électrique n’est pas obsolète, c’est qu’il n’est tout simplement pas adapté à la norme NFC 15-100. Dans l’un ou l’autre des cas, il faudra le rénover.

Les procédures de rénovation du système électrique

La rénovation d’installations électriques passe par quelques étapes. Celle-ci commence par le tableau électrique qui centralise toutes les lignes électriques qui composeront votre habitation. Il comprend notamment le panneau de contrôle et le tableau de répartition. Il est donc nécessaire qu’il soit en premier lieu remis à niveau en matière de norme et de sécurité.

Vient ensuite la vérification des réseaux de distribution, notamment les fils électriques. Ces derniers pourraient nécessiter certains travaux supplémentaires s’ils sont encastrés dans les murs ou les plinthes. Habituellement, on reconnaît qu’un fil électrique est obsolète lorsqu’il surchauffe facilement à chaque utilisation, ce qui augmente les risques de défaillance.

Enfin, il faudra remplacer les prises et les interrupteurs. Parfois ceux-ci ne supportent plus certains appareils électriques ou ne sont plus adaptés aux demandes, particulièrement si la maison est assez ancienne.

Bien entretenir son dispositif électrique

Une fois que vous aurez procédé à la rénovation de vos installations électriques, il vous faudra à présent les entretenir pour qu’elles puissent faire face aux aléas du temps et d’usage. Quelques gestes sont à respecter pour que vos installations puissent durer. Pensez avant tout à débrancher tout appareil qui ne fonctionne pas, particulièrement si vous n’êtes pas à la maison. Cela vous évitera une surconsommation en énergie, mais également d’éventuels risques de court-circuit.

Il est également recommandé de changer les prises et interrupteurs une fois que vous constatez une défaillance. Cela permettra d’éviter d’aggraver les risques de court-circuit, propices aux incendies. Les prises multiples ne sont également pas très conseillées, car leur utilisation engorge le courant et pourrait affecter les installations dans la maison. Et comme toute installation, il est nécessaire de procéder à des vérifications systématiques et régulières, toujours par un professionnel.

Installation électrique : protégez-vous !

Les circuits électriques ne sont pas des jeux d’enfants. Ceci implique qu’en cas de mauvaise installation, ils peuvent être une source de danger pour vous et tous ceux qui occupent le bâtiment. Raison pour laquelle il vous faudra vous conformer aux normes imposées, notamment la norme NFC 15-100 pour la France.

Puisque celle-ci est en constante évolution, il faudra vous adapter en fonction des éventualités. Dans tous les cas, un contrôle régulier s’avère indispensable et actuellement, l’usage d’un disjoncteur est désormais nécessaire pour préserver les équipements de la maison.

Sachez par ailleurs que des installations qui ne sont pas conformes aux normes peuvent ne pas être assurées en cas de sinistre. Lorsqu’il aura constaté que votre dispositif n’a pas été approuvé par un professionnel, votre assureur est en droit de refuser de vous dédommager.

Ceci constituera une grande perte pour vous en cas de sinistre. L’importance de la rénovation de vos installations électriques est d’autant plus capitale si vous êtes propriétaire d’un immeuble mis en location. En cas de non-conformité constituant une « mise en danger de la vie d’autrui », vous risquez une peine de prison.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *