Le crédit d’impôt développement durable

credit impot developpement durable

Le crédit d’impôt développement durable (CIDD) permet aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d’amélioration énergétique portant sur une résidence principale (qu’ils occupent ou dont ils sont bailleurs).

Chaque contribuable peut bénéficier du crédit d’impôt, qu’il soit imposable ou non. Si le montant du crédit d’impôt dépasse celui de l’impôt dû, l’excédent est remboursé au ménage : cool, non ?

L’installation d’un appareil de chauffage bois ou biomasse (poêle, foyer fermé, insert, cuisinière utilisée pour le chauffage, chaudière) est éligible au crédit d’impôt dans certaines conditions. Les appareils doivent répondre à des exigences de performance :

  • Pour les poêles, foyers fermés/inserts, cuisinières utilisées comme mode de chauffage complémentaire ou d’appoint d’un logement :
    • Une concentration moyenne de monoxyde de carbone supérieure ou égale à 0,3%
    • Un rendement énergétique  supérieur ou égale à 70%
    • Un indice de performance environnemental supérieur ou égale à 2 (sur une échelle de 1 à 5).
  • Pour les chaudières supérieures à 300 kW à chargement manuel :
    • Un rendement supérieur ou égal à 80%
  • Pour les chaudières supérieures à 300 kW à chargement automatique :
    • Un rendement supérieur ou égal à 85%.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *