Élagage : quand s’y prendre ?

En milieu urbain, l’élagage périodique de certains arbres est indispensable pour des raisons d’esthétique ou de sécurité. Cependant, puisqu’il s’agit d’une opération assez délicate, toutes les périodes de l’année ne s’y prêtent pas. Quelle est donc la meilleure saison pour l’élagage des arbres ?

Quelles sont les saisons favorables à l’élagage des arbres ?

Beaucoup de particuliers l’ignorent, mais l’élagage est un procédé très éprouvant pour les arbres qui sont aussi avant tout des êtres vivants. De ce fait, ils ont des particularités/préférences qui font que certaines périodes sont naturellement plus propices que d’autres. Bien les connaître est la garantie d’un élagage optimal.

D’une façon générale, la période hivernale est celle qui est la plus appropriée pour l’élagage des arbres. Pendant cette saison, les arbres sont en effet au repos végétatif, ce qui est favorable pour les grosses tailles. De plus, à ce moment, on évite la période de débourrement où les arbres mobilisent toutes leurs réserves pour fleurir ou produire de nouvelles feuilles. En outre, l’hiver est associé à une perte de feuilles chez les caduques, ce qui limite la quantité de débris à évacuer.

Le printemps se prête aussi bien à l’élagage. C’est la saison où les bourgeons s’éveillent pour donner de nouvelles feuilles. L’élagage du printemps est également appelé taille en vert par opposition à celui de l’hiver. La montée de sève qui a lieu durant cette période favorise la cicatrisation et rend les végétaux plus résistants aux agressions des insectes, des champignons et bactéries. Toutefois, pour cette même raison, seule une taille légère ou de mise en forme est préconisée durant cette saison.

Quelle que soit la période choisie pour l’élagage, il est important que le bois à nu ne soit pas exposé à des températures extrêmes. Cela risque de le fragiliser et de retarder sa croissance. Dans la mesure du possible, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qualifié. Sur Internet, vous pouvez facilement trouver une entreprise d’élagage dans le 77 qui maîtrise toutes les mesures à prendre pour un élagage dans les règles de l’art. Pour vous assurer que l’élagueur grimpeur que vous avez choisi est l’homme de la situation, vérifiez si celui-ci possède :

  • un Certificat de Spécialisation en Taille et Soins aux Arbres,
  • une assurance Responsabilité Civile Entreprise (R.C.E.) spécifique à l’élagage.

Vous pouvez aussi tenir compte de son expérience si vous souhaitez avoir des garanties avancées. En procédant de la sorte, vous éviterez qu’un amateur vienne porter atteinte à la santé de vos arbres. Vous éviterez également de vous retrouver dans des situations embarrassantes en cas de survenance d’un incident sur le chantier.

À chaque espèce sa période propice

Les professionnels de l’élagage le savent bien : la connaissance générale des saisons propices n’est pas toujours une donnée suffisante. La période d’élagage idéale varie en effet d’une espèce à l’autre. Les arbustes et arbres d’ornement à floraison hivernale ou printanière par exemple doivent être taillés juste après leur floraison. Les essences à floraisons estivales, quant à elles, supportent mieux une taille à la sortie de l’hiver. En ce qui concerne les feuillis, ils peuvent être taillés en période végétative et en période de montée de sèves.

Les arbres fruitiers à noyaux devront, quant à eux, être taillés après les récoltes. Enfin, les arbres résineux et conifères peuvent être taillés à n’importe quelle période, en dehors de leur période de montée de sève afin d’éviter des écoulements importants.

À quelle fréquence faut-il élaguer les arbres ?

Rien ne vous empêche d’élaguer vos arbres tout au long de l’année. Toutefois, un élagage trop régulier nuira à leur développement. Pour ce faire, il est conseillé d’adopter une certaine périodicité pour cette opération. En règle générale, la fréquence d’élagage est inversement proportionnelle à l’âge de l’arbre. Ainsi, pour les jeunes pieds de moins de dix ans, un élagage annuel est conseillé. Pour ceux qui ont entre 10 et 15 ans, un élagage tous les deux ans est recommandé. Cette fréquence passe à une fois tous les quatre ou cinq ans pour les spécimens âgés de 15 à 20 ans. Au-delà, un élagage tous les dix ans suffit.

Propriétaires : quelles sont vos obligations en matière d’élagage ?

En tant que propriétaire d’un jardin dans lequel poussent des arbres, vous n’êtes pas censé ignorer la législation relative à l’élagage. Vous devez prendre en charge l’entretien de vos arbres afin que ceux-ci ne présentent aucun risque pour les infrastructures publiques (chemins, routes nationales, voies ferrées, lignes électriques…) ou à vos voisins. Sur ce dernier point, la loi est très explicite : vous devez maintenir un écartement minimal de 2 m entre le terrain de vos voisins et vos arbres de plus 2 m de hauteur.

Cette distance descend à 0,5 m pour les arbres dont la hauteur n’excède pas 2 m. Rappelons que ces distances doivent être mesurées à partir du milieu du tronc. En cas de non-respect de ces mesures, votre voisin ne peut pas procéder à l’élagage des branches qui empiètent sur son terrain. Toutefois, il peut vous contraindre à le faire en saisissant le tribunal judiciaire.

élagage des arbres, obligations

Quelques situations particulières dans lesquelles l’élagage est urgent

L’un des objectifs de l’élagage est d’assurer la sécurité des personnes et des infrastructures. De ce fait, tout arbre dont le développement constitue un danger imminent nécessite un élagage en urgence. C’est notamment le cas lorsqu’une branche pousse dangereusement à proximité d’une construction, d’un câble électrique ou téléphonique, ou au-dessus d’une route. Dans ces conditions, les risques d’accident sont élevés. Une tempête peut en effet facilement casser la branche qui occasionnera des dégâts plus ou moins conséquents.

De plus, même en absence de toute tempête, il sera difficile de procéder à l’élagage d’une branche qui a eu suffisamment le temps de se développer si près des infrastructures publiques ou d’une maison. L’opération devient alors périlleuse et peut occasionner un surcoût important.

L’élagage d’un arbre est une opération délicate qui doit être effectuée de préférence en hiver ou au printemps. Il est important de prendre en compte les particularités de l’espèce concernée pour faire une taille correcte. N’hésitez pas à faire appel à une entreprise compétente pour qu’elle s’occupe de cette opération dans les règles de l’art.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *