Eco-artisans : des professionnels de l’énergie pour votre habitat

Publicité Eco-Artisan

Émanation récente de la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), les Eco Artisans forment un nouveau réseau d’artisans depuis 2 ans. Plus qu’une simple sensibilité au développement durable, ces artisans d’un nouveau genre se sont réunis autour d’une marque : Eco-artisan.

Au regard de l’importance du secteur du bâtiment en matière de dépenses énergétiques et face aux enjeux primordiaux de sauvegarde de la planète, le CAPEB a décidé de lancer cette marque novatrice.

Aujourd’hui, le bâtiment représente 26 % des émissions de gaz à effet de serre et 46 % de la consommation d’énergie finale.

 Les artisans, spécialistes dans leur métier, sont de plus en plus amenés à travailler ensemble et connaître les différents états afin de pouvoir améliorer la performance énergétique des logements. Pour faire face à ce problème, la CAPEB s’est appuyée sur une forte volonté de faire monter en compétence ses membres sur les domaines de la technique, de la compétitivité et de l’optimisation des compétences entre professionnels. L’objectif : répondre au mieux aux attentes des clients souhaitant optimiser l’efficacité énergétique de leur habitation. Et des clients, ils en ont puisque les artisans du bâtiment qui assurent près de 80 % de la rénovation dans l’hexagone. Leur indépendance et leur proximité séduisent les français.

Publicité Eco-Artisan

Des marques et labels, il y en a aujourd’hui des tonnes. Ce qui séduit dans la marque Eco-artisan, c’est qu’il est le fruit d’une démarche volontaire et individuelle de l’entreprise et qu’il s’applique à tous les corps de métier du bâtiment.

 Côté client, l’ECO Artisan offre des garanties regroupées dans trois engagements.

1- L’évaluation thermique

L’artisan propose et réalise un état des lieux des performances thermiques de l’habitat.

2 – Le conseil

Une fois l’évaluation établie, viennent les conseils en matière d’efficacité énergétique avec des solutions techniques adaptées en fonction du budget des des envies du client. Quels sont les points à améliorer ? Quelle isolation choisir ? Quel mode de chauffage adopter ? Quelle ventilation choisir ? Etc.

3- Les travaux et le contrôle qualité

L’artisan labellisé devise et démarre les travaux et applique ses préconisations écologique (éco-matériaux, recours à des énergies renouvelables, etc.).

A l’issue des travaux, la qualité et la satisfaction du client est jaugée. La force de la marque prend alors tout son sens puisque les résultats sont quantifiables et doivent correspondre au fruit d’une réflexion menée conjointement avec le client.

Cerise sur le gâteau, ce secteur est source d’emplois avec de nombreuses offres sur tout le territoire. Une nouvelle manière de considérer le métier et de nouvelles opportunités à saisir. Le bâtiment se dote d’une nouvelle corde à son arc pour attirer les jeunes désireux de s’investir et les employés du bâtiment cherchant à se spécialiser dans une discipline éthique et durable. Qu’on se le dise : la CAPEB recrute et c’est tant mieux pour la planète et nos économies énergétiques … Comme en témoigne cette vidéo.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *