Comment identifier un problème d’étanchéité chez soi ?

Malgré un entretien rigoureux de votre maison, les problèmes d’étanchéité et d’humidité sont fréquents. Qu’il s’agisse de la façade de la maison, d’un mur intérieur ou encore d’un mur enterré, les problèmes d’étanchéité nuisent au confort et à la qualité de vie à l’intérieur de votre habitat. Afin de pallier ces soucis d’humidité, il convient d’abord d’identifier les causes de ces problèmes. Ensuite, il faut réaliser des travaux d’étanchéité pour traiter l’humidité et les infiltrations. Pourquoi imperméabiliser vos murs ? Comment renforcer l’étanchéité de votre façade ? Comment étanchéifier votre mur intérieur ? Découvrez la réponse dans cet article.

Pourquoi refaire l’étanchéité de la façade de votre maison ?

À l’instar de tous les éléments extérieurs de la maison, la façade se veut également exposée aux intempéries. L’eau, le temps et l’air dégradent en effet progressivement l’état des murs extérieurs. Il convient ainsi de réaliser un entretien des façades de façon régulière. En appliquant un produit d’étanchéité de bonne qualité, vos façades résistent mieux au vent et à la pluie. Là réside l’intérêt de bien choisir les matériaux et les types de construction des murs extérieurs. En revanche, lorsque les montants extérieurs sont mal entretenus ou si vous ne les surveillez pas, vos murs perdront en imperméabilité et en étanchéité.

Quels matériels pour remédier aux problèmes d’étanchéité du toit, des murs ou du sol ?

Vos murs ressemblent à de vraies éponges, vos peintures se cloquent… Diverses solutions s’offrent à vous afin d’imperméabiliser vos façades, rendre votre cave plus étanche et arrêter les remontées capillaires. Vous trouverez sur le marché différents types de produits d’étanchéité pour résoudre ces problèmes. Toutefois, vous devez les choisir minutieusement en tenant compte de certains critères importants tels que l’infiltration, les remontées capillaires, la porosité des matériaux, ou encore la condensation. Ainsi, vous pouvez notamment opter pour des matériaux hydrofuges à l’instar du mastic, du mortier bâtard, des crépis ou peintures imperméabilisantes, pour résoudre les problèmes d’humidité.

Selon la situation géographique, l’orientation de vos façades, etc., vos murs extérieurs se dégraderont plus ou moins rapidement. En effet, il faut par exemple noter que les façades ouest se veulent particulièrement exposées aux intempéries. Aussi, les conditions climatiques ont tendance à altérer et décomposer les façades au fil du temps.

En béton, en bois, en pierre, en brique, les matériaux utilisés jouent également un rôle dans l’étanchéité des murs extérieurs. En effet, certains matériaux favorisent une plus forte porosité de surface.

Quelles solutions pour remédier aux problèmes de ravalement de façade ?

Quels sont les types de problèmes d’étanchéité ?

D’autre part, les façades mal construites ou en très mauvais état rencontrent parfois des problèmes d’imperméabilité et d’étanchéité. Ainsi, le vent et l’eau de pluie se fraieront un chemin à travers les murs extérieurs et entraînent ainsi de plus gros dégâts à l’intérieur comme à l’extérieur. Parmi les problèmes de façade les plus fréquents, on rencontre :

  • Les fissures,
  • Les décollements dans le mur ou ses composants tels que les joints,
  • Les cloques, etc.

Aussi, les barrières d’isolation thermique et acoustique de la maison se dégradent peu à peu. Ces problèmes sont donc à l’origine de plusieurs types de désagréments, dont les infiltrations d’air. La maison se verra ainsi soumise à des déperditions thermiques en hiver ainsi que des moisissures et de l’humidité. Les professionnels de l’isolation parlent de ruptures des ponts thermiques. Il s’agit d’une altération des points de jonction qui coupe l’isolation et provoque les pertes énergétiques.

Comment reconnaître un problème d’humidité et d’étanchéité dans votre maison ?

Il n’est pas toujours évident d’identifier un souci d’étanchéité de la façade. D’autant plus qu’un mur extérieur pas très étanche ne se traduit souvent en aucun signe visible. Ainsi, les infiltrations pénètrent dans ce cas dans la façade bien avant d’engendrer les dégâts. Dans d’autres cas, les façades non étanches sont recouvertes de plantes et de décoration diverses. Cela a donc tendance à ralentir le repérage des problèmes d’étanchéité et d’humidité.

Réaliser un diagnostic de façade pour votre maison par un façadier professionnel ou une entreprise spécialisée reste donc de mise. Lorsque vous soupçonnez des problèmes d’imperméabilité au niveau de vos murs extérieurs, ces techniciens se chargeront de diagnostiquer l’état de vos façades. Aussi, une fois que vous repérez une façade ayant perdu son étanchéité, faites appel à un artisan dans les plus brefs délais.

Certains signes permettent d’identifier facilement les problèmes d’imperméabilité. Il s’agit des symptômes de non-étanchéité des façades qui aideront les spécialistes à évaluer les risques encourus par la façade. On peut donc constater :

  • Une infiltration d’eau,
  • Un craquement de l’enduit,
  • La présence de fissures dans le mur ou les joints,
  • Le cloquage de la peinture,
  • La rupture et les ponts thermiques.

Les traitements seront déterminés selon l’état de la façade. Vous pourrez notamment débourser des sommes quelque peu astronomiques.

Quand réaliser des travaux d’étanchéité pour votre maison ?

En plus de surveiller les façades pour repérer le moindre signe de problème d’imperméabilité, vous devez également effectuer quelques actions de prévention et d’entretien. Dans ce cadre, les professionnels en étanchéité s’accordent à dire que les façades doivent être ravalées tous les 10 ans. D’ailleurs, il s’agit du délai légal dans la plupart des villes françaises. Ainsi, il convient de réaliser un ravalement de façade conformément aux délais imposés par la mairie, et recommandés par les professionnels. Il faut noter qu’au-delà de ces délais, les façades deviendront inévitablement poreuses.

Le ravalement de façade va étanchéifier vos murs et façades étanches. Toutefois, la façade nécessite généralement une imperméabilisation. Pour ce faire, vous serez tenu d’appliquer un traitement conforme aux fréquences recommandées par le fabricant. En effet, il faudrait régulièrement appliquer un traitement imperméabilisant pour les façades en pierre et en bois. Ces derniers nécessitent également des traitements anti-humidité, anti-fuite. Un traitement contre les infiltrations d’eau se révèle également nécessaire à ces types de façades.

Une vérification annuelle reste également recommandée lorsque vous appliquez un mortier d’imperméabilisation aux murs. Il en va de même pour les bandes ou membranes d’étanchéité. Chaque vérification permettra d’évaluer si les travaux de rénovation sont nécessaires ou non.

En somme, il faut réaliser des travaux d’étanchéité enduite au moins tous les dix ans. Pour ce faire, un ravalement complet de vos murs extérieurs doit être effectué. Lorsque votre façade a été traitée pour imperméabilisation, fiez-vous au délai du fabricant de produits. Comme il vaut mieux prévenir que guérir, vérifiez votre façade tous les ans afin de détecter les problèmes d’étanchéité. Cela vous épargnera les lourds travaux de rénovation.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *