Comment bien entretenir sa tronçonneuse ?

Des travaux d’élagage, d’abattage, d’ébranchage ou de dépistage en vue ? Pour mener à bien votre tâche, vous aurez besoin d’une tronçonneuse. Aussi appelé scie à chaînes et scie mécanique, cet outil dispose d’une chaîne motorisée ainsi que d’un support : le guide-chaîne. De par ses caractéristiques particulières, sa grande maniabilité et son efficacité, la tronçonneuse est également préconisée lors des travaux de jardinage. Toutefois, pour garantir la performance de cet appareil, il faut qu’il soit entretenu dans les règles de l’art. Comment bien entretenir une tronçonneuse ? Les réponses dans cet article.

Le changement de la chaîne

Comme n’importe quel appareil, une tronçonneuse peut tomber en panne. Avant d’entamer tous travaux d’entretien et avant chaque utilisation, pensez à vérifier minutieusement l’état de la chaîne. Une chaîne de tronçonneuse en mauvais état ou usée se reconnaît facilement. Si tel est le cas, vous devez la remplacer immédiatement. En effet, lorsqu’une chaîne se casse pendant les travaux, elle peut exploser. Les débris tranchants se projetteront alors partout, pouvant engendrer de graves accidents.

Il n’est également pas rare qu’une chaîne de tronçonneuse soit en apparence impeccable, tout en étant bel et bien défectueuse. C’est le cas lorsque votre appareil consomme anormalement du carburant ou produit de la sciure.

Pour votre sécurité, vous pouvez chercher une chaîne de tronçonneuse pour remplacer la vôtre par un modèle adapté à votre machine. Ces modèles réalisés à partir d’un alliage de nickel et d’acier combinent résistance et souplesse. Pour choisir la bonne chaîne de tronçonneuse, prenez en compte les éléments ci-après :

  • la taille de la chaîne
  • la longueur des maillons

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil auprès du vendeur ou d’un spécialiste.

En ce qui concerne le changement de la chaîne à proprement parler, procédez comme suit :

  • démontez le carter
  • retirez le guide et la chaîne usée ou abîmée
  • remplacez la chaîne par une nouvelle
  • remontez le tout en suivant le même processus

changer une chaîne de tronçonneuse

L’entretien de la chaîne de la tronçonneuse

Des travaux d’entretien s’imposent pour maintenir la chaîne de la tronçonneuse en parfait état. Cette opération repose sur 4 étapes essentielles :

  • l’ajustage de la chaîne
  • l’affûtage de la chaîne
  • la lubrification de la chaîne
  • le nettoyage du support

L’ajustage de la chaîne

Avant chaque utilisation, vous devez vérifier la tension de votre chaîne. Une chaîne de tronçonneuse trop tendue se cassera facilement. Dans le cas contraire, elle va dérailler. L’idée est donc de régler au préalable la tension de votre chaîne pour éviter tous les risques.

Pour ce faire, desserrez les écrous de votre machine jusqu’à ce que la chaîne puisse s’élever et être réglée à votre guise. Le réglage se fera ensuite à l’aide d’une vis qui se trouve entre les 2 écrous.

L’affûtage de la chaîne

L’affûtage de la chaîne consiste à la rendre bien tranchante. Pour réussir avec brio cette étape, vous devrez vous munir d’une lime et d’un gabarit dimensionné à la gouge. Commencez par immobiliser votre tronçonneuse par le biais de son guide et d’un étau. Ensuite, affûtez les maillons en partant de celui le plus usé.

Pour immobiliser le maillon, enclenchez le frein de la chaîne. Si vous n’y arrivez pas, vous pouvez toujours demander l’aide d’un professionnel ou de l’un de vos proches qui s’y connaît.

La lubrification de la chaîne

Pour garantir le bon fonctionnement de votre tronçonneuse, vous devez huiler régulièrement votre chaîne. Pour mener à bien cette opération de graissage, remplissez le réservoir d’huile de votre machine jusqu’au niveau adéquat. Pensez aussi à bien lubrifier le guide et la tête.

Comment savoir si une tronçonneuse est bien huilée ? Faites-la fonctionner, puis placez en face d’elle un carton. Si ce dernier présente une traînée d’huiles, votre machine est prête à être utilisée.

Le nettoyage du support ou du guide-chaîne

Lorsque vous entretenez la chaîne de votre tronçonneuse, n’oubliez pas de nettoyer le guide-chaîne. Pour ce faire, prenez une soufflette et soufflez la gorge du guide lorsque la tension de votre chaîne est détendue. Réalisez cette opération après chaque utilisation.

Pour un nettoyage approfondi, n’hésitez pas à enlever le guide qui assure une rotation bien droite de la chaîne de votre tronçonneuse à l’aide d’une lime. Puis, nettoyez l’accessoire directement.

L’entretien du moteur de la tronçonneuse

Ce type d’entretien concerne essentiellement les tronçonneuses thermiques. Pour réaliser au mieux cette tâche, vous devez vérifier la carburation et l’allumage de votre machine.

entretien moteur de tronçonneuse

La première étape consiste à nettoyer régulièrement votre bougie. Vissée sur la culasse de la tronçonneuse, celle-ci dispose à son extrémité d’une électrode qui s’encrasse facilement. Cela s’explique par la combustion du carburant. Vous devez donc la démonter et nettoyer l’électrode ainsi que le culot en soufflant dessus.

Deuxième étape : le nettoyage des filtres. D’abord, nettoyez le filtre à air pour offrir à votre tronçonneuse une bonne aération et éviter toute surchauffe. Pour ce faire, utilisez une soufflette. Ensuite, procédez au nettoyage du filtre à carburant. Cette opération va garantir la pureté de votre carburant.

Place à la troisième étape, c’est-à-dire l’entretien et la vérification du carburateur. Cette opération consiste à bien doser le carburant et l’huile. En effet, la tronçonneuse thermique possède un moteur à deux temps. Il fonctionne à l’aide d’un mélange bien dosé d’essence et d’huile. Pour une bonne lubrification de votre appareil, lisez bien les recommandations du fabricant. Attention ! Si les proportions dépassent la normale, votre moteur pourra être endommagé. Pire encore, votre tronçonneuse ne pourra plus fonctionner normalement. Cela se passe souvent quand vous constatez une couleur noire au niveau des électrodes.

Par contre, une proportion d’huile trop faible entraînera le blocage des pistons de la machine, ce qui usera rapidement le moteur. Ce phénomène se manifeste par la production de couleur blanche au niveau de l’électrode des bougies. En somme, un bon dosage se traduit par une couleur grise.

Pour parfaire vos travaux d’entretien, prenez le temps de bien nettoyer le carter de protection ainsi que le frein de la chaîne de la tronçonneuse.

En règle générale, l’entretien d’une tronçonneuse ne prendra pas plus d’une demi-journée, à condition de disposer des produits ainsi que des outils nécessaires.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *