Chauffer son chantier efficacement

comment chauffer un chantier

L’hiver approche à grands pas. La plupart d’entre-nous profite de l’automne pour préparer le système de chauffage de leur intérieur : ramonage du conduit de cheminée, vérification des radiateurs, de la ventilation, des thermostats, calfeutrage des fenêtres, commande du bois, etc.

Mais pensons un instant à nos amis qui vont passer leur automne et hiver sur le chantier de leur maison, en proie aux intempéries : froid glacial, humidité, vent … Le genre de plaisirs qui vous font regretter d’avoir pris la décision un été ou un printemps auparavant, votre huitième verre de rosé à la main, de construire votre maison.

Il est donc fort probable que vous soyez amenés à assurer une partie de vos travaux vous-mêmes alors autant les faire dans les meilleures conditions “thermiques”.

Passons en revue quelques solutions de chauffages mobiles ou fixes indispensables pour votre chantier ouvert ou fermé. Le rapport investissement/confort est franchement intéressant.

Dans de bonnes conditions et avec les bons outils, on travaille mieux et on accroît les chances de se retrouver au plus vite dans sa nouvelle maison !

Le générateur d’air chaud au gaz ou au fioul

generateur-air-chaud-au-fioul

N’y allons pas par quatre chemins : le chauffage ultime est et restera le générateur d’air chaud. Qu’il soit alimenté au fioul ou au gaz, ce type de chauffage de chantier est dotée d’une puissance de chauffe impressionnante qui permet une montée très rapide de la température ambiante. On les préférera en version mobile pour vous accompagner sur tout le chantier au besoin.

L’air chaud propulsé est sec et sans odeur.

La fourchette de prix s’échelonne entre 200 et 4 500 € selon la puissance et le type d’énergie. Ceux au gaz sont moins chers.

A titre d’exemple, un générateur d’air chaud pulsé au fioul à combustion directe peut délivrer une puissance calorifique de 29 KW pour un prix d’achat  de 700 € environ.

l’aérotherme électrique

aerotherme-pour-chauffer-chantier

L’aérotherme électrique répond bien au besoin d’un chantier par sa mobilité couplée à un rapport encombrement-puissance très intéressant.

Avec des prix compris entre 900 et 2 000 € environ, ils convient néanmoins de calculer si la source d’énergie électrique est celle qui convient le mieux à votre utilisation pour optimiser les coûts de fonctionnement.

Que ce soit à l’électricité, au gaz ou au fioul, il ne faut pas négliger le confort thermique sur un chantier pour travailler plus efficacement et en sécurité.

Notez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *