Chauffage domestique au bois : quels avantages ?

Le chauffage est indispensable pour le confort des occupants d’une maison. Afin de chauffer un espace de vie, plusieurs solutions peuvent être utilisées (le chauffage au fioul, à l’électricité, au gaz…). Cependant, au vu de l’impact négatif des énergies fossiles sur l’environnement, le recours aux solutions écologiques de chauffage est de plus en plus recommandé. Découvrez à travers cet article les avantages d’un chauffage domestique au bois.

La performance des poêles à granulés

Le bois a longtemps été considéré comme une solution de chauffage peu performante. Désormais, la tendance s’est inversée avec l’arrivée des chaudières à bois modernes. Ces appareils de chauffage hautement performants disposent d’un très bon rendement thermique. Ils assurent une meilleure conservation de la chaleur, offrant ainsi un confort thermique optimal. Avec une chaudière à bois moderne, il est désormais possible de contrôler la chaleur de la cheminée pour chauffer votre espace de vie selon vos besoins.

Certains modèles comme les poêles à granulés sur TopChaleur garantissent en moyenne un rendement de 90 %. C’est une performance énergétique qui avoisine celle du chauffage électrique. D’autres modèles ayant un niveau de performance peu élevé assurent un rendement énergétique de 75 % minimum. Seules les cheminées ordinaires offrent un rendement d’environ 30 %.

Le bois, un combustible moins polluant

Contrairement aux énergies fossiles qui émettent énormément de CO2, le bois n’a que très peu d’impact négatif sur l’environnement. Le chauffage au bois constitue donc une solution moins polluante. Il s’agit donc d’une alternative parfaite pour limiter l’émission des gaz à effet de serre et préserver la troposphère. Il est en effet 6 fois moins polluant qu’un chauffage au gaz et 12 fois plus écologique que le chauffage au fioul.

Si le chauffage au bois se révèle très écologique, c’est notamment parce que les émissions en gaz du bois sont automatiquement compensées par la photosynthèse. Ceci explique les bonnes performances environnementales des chaudières à bois et des poêles à granulés.

chauffage bois

Le bois, un combustible peu coûteux

Le bois est un combustible très peu coûteux. Selon les statistiques réalisées en 2018, le prix de 100 kWh PCI (pouvoirs calorifiques inférieurs) en France est de :

  • 5,59 € pour le bois;
  • 6,49 € pour le gaz naturel;
  • 8,81 € pour le fioul;
  • 17,93 € pour l’électricité.

Il est important de noter que ces prix peuvent varier du simple au triple selon les tendances du marché international. Toutefois, cette variation des tarifs touche plus souvent les énergies fossiles et l’électricité. Le bois quant à lui reste moins sensible à l’oscillation des prix de l’énergie. Ainsi, le chauffage au bois reste incontestablement la solution la plus avantageuse sur le plan tarifaire. Il s’agit de la meilleure option pour éviter les surcoûts et ne pas se brûler les doigts !

Des économies sur la consommation d’électricité

En France comme dans toute l’Europe, la réduction de la consommation énergétique représente un enjeu majeur. Vous souhaitez optimiser votre consommation d’électricité ? Je vous conseille tout simplement d’installer un chauffage au bois. Contrairement à un radiateur qui dépend de l’énergie électrique, un poêle à granulés n’a pas forcément besoin d’électricité pour maintenir votre pièce au chaud. Avec ce type de chauffage à l’énergie biomasse, vous pouvez économiser jusqu’à 30 % sur votre facture d’électricité.

Un large choix de combustibles

Outre son caractère écologique et son efficacité énergétique, le chauffage domestique au bois offre un large choix de combustibles. Pour chauffer votre maison, vous pouvez choisir :

  • Les bûches traditionnelles;
  • Le bois déchiqueté;
  • Les granulés;
  • Les bûchettes

Chaque combustible comporte des avantages spécifiques. Par exemple, les bûches traditionnelles ont la particularité d’être moins chères, alors que les bûchettes garantissent un stockage facile. Par ailleurs, les solutions modernes telles que les granulés et le bois déchiqueté offrent un rendement énergétique intéressant.

C’est évident, le choix est vaste. En revanche, il faut noter que les performances de votre chaudière à bois dépendent en grande partie du combustible utilisé. Pour cela, il est nécessaire d’analyser vos besoins avant de choisir le combustible idéal pour votre chauffage. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, n’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel qualifié.

Un accès aux aides financières

L’État et d’autres organismes indépendants proposent des aides financières afin d’encourager l’installation et l’utilisation des technologies moins gourmandes en énergie. L’installation d’un chauffage au bois peut permettre d’accéder à ces primes. Parmi les subventions financières dont vous pouvez bénéficier, on retrouve :

  • Le CITE(crédit d’impôt pour la transition énergétique) ;
  • La prime « éco énergie ».

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) s’applique aux travaux de transition écologique, y compris l’installation d’une chaudière à bois. Ce crédit d’impôt est fixé à un taux de 30 % des dépenses effectuées pour la réalisation des travaux. Avec cette aide financière, vous pourrez alléger les charges relatives à l’achat et à l’installation de votre chauffage biomasse.

Pour être éligible, le logement qui abrite les travaux doit être votre habitation principale. Sa construction doit être achevée depuis au moins deux ans à la date du début des travaux. Par ailleurs, il est recommandé de confier les travaux à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

La cerise sur le gâteau, c’est que vous pouvez y prétendre, que vous soyez propriétaire occupant, locataire ou occupant à titre gratuit.

La prime « éco-énergie »

La prime énergie représente une autre solution de financement dont vous pouvez bénéficier si vous décidez d’installer un appareil de chauffage écologique. Cette prime financée par des organismes privés est accordée aux particuliers qui souhaitent optimiser la performance énergétique de leur habitation. Il s’agit d’une aide complémentaire du crédit d’impôt, des subventions de l’ANAH et des réductions de TVA. Elle est fixée à 4000 euros, peu importe le revenu du ménage bénéficiaire. Pour en bénéficier, il faudra transmettre la demande directement à un prestataire indépendant ou à votre fournisseur d’énergie.

Afin d’être éligible à cette subvention, il est également important de faire appel à une entreprise RGE pour la réalisation des travaux.

Que retenir ? Le chauffage au bois représente une alternative très avantageuse pour assurer le confort thermique d’un logement. Écologique et très économique, il offre un rendement énergétique optimal. Son installation permet également d’obtenir des aides financières telles que le crédit d’impôt et la prime énergie. Il est tout de même important de choisir des équipements de qualité comme des poêles à granulés avec un rendement énergétique performant.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *