Changez vos ouvertures et évitez les cambriolages

Les cambrioleurs s’introduisent généralement par les portes et les fenêtres des habitations après fracturation au moyen de divers outils. Cependant, ces attaques n’ont pas seulement lieu à l’approche de l’automne ou des fêtes de fin d’année. Vous pouvez aussi vous faire cambrioler la nuit quand vous vous trouvez à la maison. Il existe donc un réel risque pour votre sécurité. Ainsi, afin de limiter les risques, il est nécessaire de renforcer la sécurité au niveau des ouvertures du domicile.

L’importance de sécuriser vos portes et fenêtres

Les points d’entrée et les fenêtres font partie des cibles préférées des cambrioleurs. Portes d’entrée, entrées de vérandas, portes de garage, fenêtres du rez-de-chaussée… toutes ces ouvertures peuvent être forcées par les voleurs pour s’introduire dans votre maison.

Contrairement à ce que l’on pense et l’image véhiculée par les fictions, les cambrioleurs ne sont pas des individus masqués qui utilisent des équipements sophistiqués et à la pointe de la technologie. Le plus souvent, ils se servent d’un équipement classique comme un pied-de-biche pour forcer l’accès de votre logement. Aussi, si votre porte est équipée d’un vieux cylindre, le voleur peut l’arracher en seulement quelques secondes avec une pince.

Ainsi, pour empêcher les intrusions dans votre maison, vous devez veiller à ce que toutes les ouvertures soient à l’épreuve des effractions : il est inutile d’installer une porte blindée à l’entrée de la maison si la porte de l’arrière est sans verrous ! À cet effet, la robustesse des portes d’entrée en PVC ou en aluminium n’est plus à démontrer. Vous pouvez aussi installer des équipements anti-effraction pour sécuriser vos fenêtres. Toutefois, il faut savoir que certains équipements ne garantissent pas toujours une sécurité optimale. Par exemple, une serrure classique n’est pas sans défaut. Dans certains cas, elle peut être forcée facilement par un expert en crochetage ou grâce à des techniques d’arrachage. Bien évidemment, ce n’est pas le seul défaut pouvant être exploité par des cambrioleurs expérimentés.

Il y a également le bâti de porte qui peut perdre son efficacité aux fils des années et représenter une faiblesse pour votre sécurité. Il faudra aussi faire attention aux fenêtres. Si elles ne sont pas assez solides, elles peuvent représenter un accès direct à l’intérieur de l’habitation. À ce sujet, vous pouvez opter pour un double ou un triple vitrage.

éviter cambriolage

Les équipements pour mieux sécuriser vos ouvertures

Pour renforcer la sécurité de vos points d’entrée et de vos fenêtres, vous avez le choix entre plusieurs options. L’usage d’équipements appropriés et de bonne qualité est nécessaire sur des ouvertures qui affichent un nombre donné d’années d’utilisation (10 ans d’existence par exemple). Pour ce qui est des équipements à employer, on retrouve :

  • des verrous de sécurité ;
  • des protège-cylindres ;
  • des cornières anti-pinces ;
  • des serrures 3 ou 5 points de haute sécurité ;
  • des cylindres de haute sécurité ;
  • des judas ;
  • des protège-gonds ;
  • des poignées de porte blindée, etc.

Pour faire l’acquisition de ces outils, rien de bien compliqué. Vous les trouverez en ligne sur les sites spécialisés dans la vente de ce type de produit. En ce qui concerne la pose de ces équipements, vous pouvez le faire vous-même, mais il est conseillé de solliciter un professionnel du domaine. Cela permettra de garantir la conformité des installations pour votre sécurité. En effet, une mauvaise pose ne dissuadera point les cambrioleurs, ce qui risque de donner le contraire du résultat recherché.

Portes d’entrée à l’épreuve des effractions : comment faire ?

Tout comme vous, le voleur peut essayer de passer par l’une des portes d’entrée pour accéder à votre maison. Cela concerne bien évidemment tous les points d’entrée (les portes de garage, la porte principale ainsi que les annexes).

La porte est munie de pièces détachables et de points de contact. Ce sont ces faiblesses que le cambrioleur cherchera à exploiter pour s’introduire dans votre logement. De ce fait, la première chose à faire est de veiller à ce que vos portes d’entrée soient très résistantes. Elles doivent être conçues de façon à ce qu’il soit quasi impossible d’accéder aux points sensibles tels que les pennes, les gonds, la gâche…

Pour cela, privilégiez des portes dotées d’un panneau robuste. Plus ce dernier est solide et plus les points de contact sont épais et nombreux. Dès lors, l’agresseur passera beaucoup de temps à essayer de forcer les portes, ce qui l’amènera à abandonner pour éviter de se faire prendre. En outre, il existe plusieurs modèles de portes qui se différencient par leur classe de résistance. C’est cette dernière qui détermine la résistance d’une porte aux effractions.

À cet effet, les classes de résistance sont comprises entre 1 et 6. Plus la classe d’une porte est élevée, plus sa résistance aux effractions est importante. Pour une maison familiale, il faut au moins une classe 3 pour garantir une sécurité optimale.

changer les ouvertures

Quels châssis pour renforcer la sécurité des fenêtres ?

Lorsque le cambrioleur n’arrive pas à forcer les portes d’entrée et qu’il dispose encore suffisamment de temps, il peut alors essayer de tenter à nouveau sa chance au niveau des fenêtres. À ce stade, il faudra prêter une attention particulière aux châssis et aux vitrages. Ceux-ci doivent être robustes et assurer une résistance suffisante pour dissuader totalement l’agresseur. Dans ce cas, votre choix doit s’orienter vers les châssis en PVC ou en aluminium.

Les châssis en PVC bénéficient d’une excellente capacité thermique et acoustique. Aussi, ils ne nécessitent que peu d’entretien. En plus, ils affichent un meilleur indice Uw que l’aluminium et le bois. Du côté de l’aluminium, c’est un matériau fin qui peut s’adapter aux grandes fenêtres. Il a l’avantage d’être inoxydable et recyclable avec une grande résistance mécanique.

En ce qui concerne les vitrages, vous pouvez opter pour un double ou un triple vitrage. Dans les deux cas, vous bénéficierez d’un excellent confort et d’un niveau de sécurité maximal. À l’instar des portes, les vitrages sont aussi classés suivant leur résistance. Selon la norme EN356, un double ou un triple vitrage classé P1A à P5A offre une grande résistance aux chocs et à la casse. En revanche, les vitrages classés P6B à P8B garantissent une meilleure résistance face aux tentatives d’effraction.

Faire appel à un professionnel pour l’installation des portes et fenêtres

Si vous avez en option de réaliser des poses d’équipements chez vous, il serait plus judicieux de faire appel à un expert du domaine. C’est là une condition indispensable pour tirer le meilleur de vos équipements. Toutefois, tous les professionnels n’offrent pas la même qualité de services. Alors, assurez-vous qu’il soit qualifié, qu’il ait de l’expérience et qu’il soit en mesure de faire usage de ses propres équipes pour l’accompagner dans les travaux.

Après avoir consulté plusieurs professionnels, vous pouvez opter pour une entreprise locale située tout près de chez vous. Cela vous permettra de réduire les tracasseries et le temps d’intervention (notamment pour les cas d’urgence). En outre, vous devez vous assurer que la structure bénéficie de l’agrément RGE. Aussi, elle doit être certifiée Qualibat, ce qui témoignera de la qualité de ses prestations.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *