Quels sont les différents types de panneaux solaires ?

Il existe aujourd’hui plusieurs alternatives à l’énergie fossile. Mais parmi elles, l’énergie solaire a le vent en poupe ces dernières années. En effet, plusieurs dispositions sont en train d’être prise pour substituer l’usage de l’énergie fossile. L’objectif est de consommer de manière plus responsable avec une énergie plus respectueuse de l’environnement. Pour cela, il est mis à la disposition de tous des outils adaptés appelés : les panneaux solaires. Ces derniers intègrent des systèmes de fonctionnement qui leur sont propres. De plus, ils se déclinent sous plusieurs modèles sur le marché. Découvrez les quatre types de panneaux solaires que vous pouvez installer afin de bénéficier aisément de l’énergie solaire.

Le panneau solaire photovoltaïque

La solution idéale pour les ménages qui cherchent à être autonomes en électricité est le panneau solaire photovoltaïque. Ce sont des panneaux auxquels on peut associer des kits solaires comme ceux proposés par Ecoflow. Découvrez les produits EcoFlow ici et faites le choix de kits de qualité.

Quel est son mode de fonctionnement ?

Le modèle photovoltaïque peut produire de l’électricité contrairement au modèle thermique. En effet, il intègre des cellules photovoltaïques dont le fonctionnement permet de convertir les rayons de soleil captés en électricité. Plus précisément, les cellules photovoltaïques captent les photons présents dans la lumière du soleil pour en faire de l’électricité.

Il intègre également un onduleur dont le rôle est de transformer le courant continu en courant alternatif. Compatible avec l’installation électrique de votre maison, ce dernier permet d’alimenter votre domicile en électricité de façon autonome. Vous avez la possibilité de vendre l’électricité ou le surplus à EDF.

Par ailleurs, les panneaux solaires photovoltaïques sont les modèles les plus répandus sur le marché. De plus, autant qu’ils sont, ils intègrent différents types de cellules, à savoir :

  • La cellule en silicium monocristallin : elle peut alimenter une habitation ou un réseau public avec l’électricité produite.
  • La cellule au silicium amorphe : elle est destinée à l’éclairage de jardin, montre solaire, etc. C’est un modèle compatible avec les appareils à faible puissance.
  • La cellule en silicium polycristallin : elle est adaptée aux installations agricoles, domestiques et industrielles.
  • La cellule CIGS.
  • La cellule tandem : idéale pour les installations industrielles.
  • La cellule multi-jonction : idéale pour les machines spatiales.
  • La cellule en couche mince de tellure de cadmium.

Il faut ajouter que les laboratoires technologiques travaillent spécifiquement sur deux nouvelles cellules photovoltaïques, à savoir la cellule CZTS et la cellule solaire organique. Cette dernière utilise des matériaux renouvelables non toxiques. De plus, la cellule solaire organique se révèle être une véritable solution d’avenir.

Où l’installer ?

En comparaison au modèle hybride, le panneau solaire photovoltaïque moins cher. Il est facile à installer et est doté d’une puissance idéale pour rendre des foyers autonomes en électricité. Pour cela, il doit être installé en orientation plein sud avec une inclinaison comprise entre 30 et 35 °. L’idéal pour une installation optimale est de faire appel à un professionnel certifié pour bénéficier d’une réduction de 10 % sur la TVA.

Le panneau solaire thermique

On distingue les panneaux solaires essentiellement grâce au type d’énergie qu’ils produisent. Avec le modèle thermique, il est possible de transformer l’énergie solaire en énergie calorifique. Avec cette énergie, il est possible de chauffer l’eau du réseau d’eau chaude sanitaire et d’alimenter par la même occasion le système de chauffage. Il faut toutefois noter que l’installation du panneau solaire thermique ne permet pas de bénéficier de l’électricité.

Quel est son mode de fonctionnement ?

Cette installation capte la lumière du soleil en journée par un processus d’absorption qu’elle transforme par la suite pour réchauffer le fluide caloporteur. Généralement, c’est un liquide qui se compose d’eau glycolée et transporté vers le ballon de stockage d’eau chaude en passant par le panneau solaire.

Son fonctionnement est cependant limité en hiver. En effet, le panneau solaire thermique n’arrive plus à chauffer de l’eau sanitaire dès lors que la température extérieure passe en dessous de 0 °C. Mais cela n’empêche pas d’opter pour cette installation, car elle permet aux ménages d’économiser jusqu’à 50 % sur leur facture d’eau chaude.

Où l’installer ?

L’idéal pour que le panneau solaire thermique puisse fonctionner de manière optimale est de le positionner face au sud. Faire appel à un artisan agréé à la RT 2012 (Réglementation thermique française) est toutefois recommandé pour son installation. Vous bénéficiez ainsi d’une inclinaison de 45 ° et votre panneau solaire est éligible à différentes aides financières, notamment :

  • Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) ;
  • Une réduction de 5,5 % du taux de TVA ;
  • Un éco-prêt à taux zéro.

Bien d’autres aides financières sont disponibles en optant pour le panneau solaire.

Le panneau solaire aérovoltaïque

C’est un modèle qui remplit le même rôle que le modèle thermique, même s’il est moins connu que ce dernier. Aussi, il ne produit pas d’électricité comme le modèle photovoltaïque.

Quel est son mode de fonctionnement ?

Le panneau solaire aérovoltaïque intègre un système de ventilation en sous-face. Cela lui permet d’accumuler la chaleur solaire dans la couche inférieure où l’air chaud circule. Précisons que cet air chaud est compatible avec un chauffe-eau thermodynamique. C’est aussi une alternative pour réchauffer un logement et sa durée de vie est estimée à quatre décennies.

Où l’installer ?

Son installation est assez complexe et ne demande que l’intervention d’un artisan du réseau IZI by EDF. Ce denier se chargera de l’intégration du panneau solaire aérovoltaïque dans la toiture de votre maison. Viendra ensuite le chargement du système d’acheminement de l’air chaud afin de diffuser l’air chaud de façon optimale dans votre logement. Il doit être orienté vers le sud avec une inclinaison de 30 °. Avec un professionnel, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt de 30 %.

Le panneau solaire hybride

Ce dernier panneau solaire associe plusieurs technologies et permet de produire sa propre électricité et de chauffer le ballon d’eau chaude sanitaire. Ces différentes fonctionnalités qu’il intègre en fait le panneau solaire le plus coûteux du marché.

Quel est son mode de fonctionnement ?

Il capte la chaleur des rayons du soleil pour produire de l’électricité comme le panneau solaire photovoltaïque. Faites le bon choix de ce dernier avec les critères idéaux. En mêlant les deux technologies, votre logement devient complètement indépendant. Vous pouvez augmenter son efficacité et son rendement d’installation en ajoutant un refroidisseur. Il s’agit d’un fluide qui circule à l’intérieur du panneau.

Où l’installer ?

Son installation doit également être assurée par un artisan certifié. Toujours face au sud, l’inclinaison recommandée est de 30 °. Avec une facture du professionnel certifié, vous obtiendrez un crédit d’impôt de 30 % ainsi que plusieurs autres aides financières.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.