L’isolation thermique extérieure : toutes les informations à connaître

isolation maison

L’isolation thermique extérieure (ITE) est une technique d’isolation qui s’est popularisée en France depuis quelques années. Les travaux de ravalement de façade mis en œuvre au cours de cette année dans les copropriétés ont même fait hausser le marché de 5 %. Le choix de cette méthode d’isolation s’explique par ses avantages en matière d’économie d’énergie, sa praticité et sa facilité de mise en place ainsi que les aides qui y sont liées. Zoom sur l’isolation thermique par l’extérieur, ses avantages ainsi que les modalités dont vous pouvez bénéficier !

En quoi consiste l’isolation thermique par l’extérieur ?

L’isolation thermique par l’extérieur ou ITE est une méthode d’isolation qui consiste à superposer des couches d’isolant au niveau des parois extérieures de la maison. Généralement, l’isolant le plus utilisé est le polystyrène expansé et des enduits spéciaux, même si certains entrepreneurs optent parfois pour la laine de roche.

Cette technique peut être mise en œuvre sur des constructions neuves ou des logements anciens.

isolation thermique extérieure

Pourquoi opter pour l’ITE ?

De prime abord, il est important de préciser que l’ITE coûte plus cher que l’isolation par l’intérieur. Mais son prix est justifié par sa grande efficacité : en effet, l’isolation thermique extérieure assure la suppression de tous les ponts thermiques de la maison donc, il n’y a plus de déperdition de chaleur. L’isolation intérieure elle, ne permet pas de supprimer ces ponts thermiques responsables de pertes considérables d’énergie.

Du reste, le fait que la chaleur soit mieux conservée vous garantit de réaliser des économies considérables sur le chauffage. Grâce à l’ITE, votre consommation peut diminuer jusqu’à 30 %. Vu que l’isolant est placé à l’extérieur des murs, la surface habitable de la maison est parfaitement conservée. D’ailleurs, ce procédé n’engage pas de travaux lourds.

Il existe de nombreuses aides publiques permettant de financer l’isolation thermique extérieure, car celle-ci répond à la norme RT 2012.

Comment appliquer l’isolation thermique extérieure ?

L’isolation thermique extérieure peut être mise en œuvre de 3 manières différentes.

La première est l’isolation avec enduit qui consiste à fixer l’isolant avec des chevilles ou avec du mortier colle sur les parois extérieures du bâtiment. L’isolant sera alors constitué par une couche d’enduit d’accrochage fixé à un treillis d’armature en fibre de verre, d’une couche de fond ainsi que d’une couche d’enduit en guise de finition.

La deuxième consiste à isoler le logement avec un double mur. Les parois de la maison seront alors composées d’un mur extérieur et d’un 2e mur intérieur, fixés avec un système d’ancrage. L’isolant quant à lui, sera posé entre les 2 murs par un mécanisme, ou avec une colle.

Enfin, la troisième manière d’appliquer l’isolation thermique par l’extérieur consiste à fixer l’isolant à une ossature qui est elle-même posée au niveau du mur, c’est l’isolation avec bardage. Le bardage peut dans ce cas être fabriqué à partir de bois, de matériau composite ou naturel. Cette technique permet de placer 2 couches d’isolant alternées par une ossature fixée avec des pattes d’équerre ou des chevrons. De cette manière, la 2e couche pourra également servir de pare-pluie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *