Comment poser une toiture en tôle ondulée

Comment poser une toiture en tôle

Poser des plaques de toitures ondulées ne s’improvise pas. Voici quelques conseils pour réussir votre pose.

Préparer la pose

Avant d’effectuer la commande de vos plaques de toit, prenez la mesure de la construction. Si vous avez besoin de plusieurs rangées, il faudra organiser un recouvrement, un chevauchement d’un minimum de 20 cm. A l’arrière, un dépassement d’un minimum de 10 cm sera aussi nécessaire.

Tenez compte de ce chevauchement lorsque vous commandez votre tôle de bardage pour la toiture.

Les tôles de bardage existent en différentes longueurs calculer la quantité et le type de tôles dont vous avez besoin en divisant la surface totale par la surface qu’une seule plaque peut recouvrir.

N’oubliez pas non plus de commander les vis et supports appropriés pour fixer les plaques dans votre magasin de bricolage habituel ou auprès d’un spécialiste comme Onduline, entre autres.

Pour couvrir les côtés, vous avez besoin de bordures de rive contre le vent et, pour rendre le dessus esthétique et imperméable, vous utiliserez des faîtières.

Installer votre toile en tôle ondulée

Placez une première rangée de tôle sur votre toiture.

Avant de fixer définitivement les plaques de toit, positionnez-les afin de vérifier qu’elles s’ajustent bien avec le bord de la construction.

Si cela dépasse trop, il suffira de chevaucher les plaques d’une ou plusieurs nervures jusqu’à ce que cela s’ajuste correctement. vous disposez encore d’un peu de jeu sur les côtés, les bordures de rives y seront ajoutés.

Retirez temporairement les tôles de bardage de votre construction, vous devez encore mesurer jusqu’où ira la première rangée de tôle.

Si vous placez une gouttière, prenez en compte une traversée au bord du toit. La taille de cette traversée dépend de votre gouttière.

Si vous ne placez pas de gouttière, cette distance peut alors être plus large. Mesurez l’endroit jusqu’où la première tôle doit arriver des deux côtés du bâtiment.

D’un côté à l’autre, tendez une cordelette, ce sera votre référence pour placer les plaques.

Posez la première tôle juste contre la cordelette, conservez une petite distance pour que la plaque ne repousse pas la corde.

Vérifiez à nouveau si votre première tôle est correctement placée. Mesurez à nouveau afin de vous assurer que vous disposerez de la même distance à l’autre bout de la rangée. La première tôle est en place, vous pouvez la fixer.

Attention à ne pas placer de vis ni sur la première nervure, ni à aucun endroit où il y aura un chevauchement !

Les vis sont munies d’une tête hexagonales et d’un joint d’étanchéité. Ce joint garantit que l’eau ne passera pas. Assurez-vous de bien les visser profondément sans toutefois trop serrer et ainsi écraser le caoutchouc. Ces vis disposent d’une mèche, ce qui vous évite de devoir pré-forer avant de visser.

Commencez, bien évidemment, par la rangée du bas afin d’éviter que l’eau ne s’introduise entre deux plaques.

Prenez également considération du vent, les plaques seront donc dirigées de telle sorte que le vent ne puisse pas s’introduire entre celles-ci.

Lors du chevauchement de deux plaques, inséré par-dessous un morceau de liteau (latte) qui évitera que la plaque ne glisse et ne presse vers le bas.

Placez un support (certainement fourni) au-dessus de ce chevauchement. Ce support maintient les deux plaques bien ensemble. Il est également composé d’un joint d’étanchéité sur la partie inférieure de sorte que l’eau ne puisse pas s’y infiltrer. Fixez le support ainsi que le panneau avec une vis.

En vissant, des bavures peuvent parfois apparaître sur le toit. Eliminez immédiatement ces bavures de fer pour éviter la rouille lors de la première averse.

Une fois la première rangée fixée, vous pouvez entamer la seconde.

Vous n’avez pratiquement plus besoin de vous aligner. Assurez-vous simplement que cette rangée chevauche suffisamment la première, d’au moins 20 cm.

Vissez les tôles avec les vis appropriées depuis le sommet de l’ondulation.

Quand deux tôles se chevauchent, réutilisez des supports. Placez une nouvelle fois les liteaux sous les tôles qui se chevauchent. De la sorte, vous éviterez de les presser vers le bas lorsque vous les fixerez.

Pour les côtés, prévoyez aussi un liteau.

Comment poser une toiture en tôle ondulée

Découper la tôle de toiture

Si la taille standard ne convient pas, vous pouvez toujours aisément découper une plaque de toit avec l’outil adéquat. Il s’agit de la grignoteuse.

Cet outil, peu courant, peut toujours être trouvé dans les bons magasins de location. A l’aide d’une grignoteuse, vous réaliserez une belle coupe sans endommager le revêtement des tôles.

Meilleure Vente n° 2
Fartools GT600 Grignoteuse, Noir
Fartools GT600 Grignoteuse, Noir
Pour couper tous types de métaux ferreux et non ferreux, tôles et profilés.; Permet de suivre facilement un tracé ou un gabarit
161,74 EUR

Le placement est identique à celui d’une toiture complète. Assurez vous que la tôle dépasse suffisamment à l’extrémité, surtout si vous ne placez pas de gouttière.

Par la suite, un faîtage viendra se poser sur les plaques. Vous pouvez visser la plaque contre les poutres pour être certain que cela s’adapte correctement.

Si la plaque est un peu dense, elle s’appuie sur la structure et le faîtage se connectera mieux.

Les vis que vous utilisez pour cela sont plus courtes mais sont équipées du même joint et de la même tête de vis.

Avant de pouvoir placer cette pièce de faîtage, vous devez d’abord assembler les bordures de rive.

La finition

Pour obtenir une bonne finition et pour éviter que le vent ne soulève les plaques de toit, placez encore une bande de rive sur les côtés.

Une fois tout cela terminé, vous pourrez fixer le faitage sur le dessus après l’avoir adapté (si besoin) à l’aide de la grignoteuse.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.