Le climatiseur mobile monobloc, en prévision de la canicule

climatiseur-mobiles-monobloc

Santé bien-être : tout savoir sur le climatiseur mobile monobloc

Peu onéreux, rapide, facile à installer, à ranger et à déplacer d’une pièce à l’autre, très peu encombrant… on ne compte plus les avantages du climatiseur mobile monobloc pour les particuliers ! Cet appareil ultra compact répond à des besoins ponctuels de climatisation de surfaces n’excédant pas les 30 m², avec une hauteur sous plafond de moins de deux mètres et demi. Seul bémol : leur volume sonore, auquel il faudra vous adapter. Zoom sur les climatiseurs mobiles monoblocs !

Pourquoi choisir un climatiseur mobile monobloc ?

Vous souhaitez climatiser une pièce de manière ponctuelle ? Dans ce cas, nul besoin d’opter pour un climatiseur fixe « split », dont les tarifs démarrent aux alentours de 1 000 euros, avec une installation relativement encombrante, ce qui peut poser problème pour les locataires. Tout ce dont vous aurez besoin pour vous rafraîchir occasionnellement, c’est un « petit » climatiseur mobile monobloc. Au-delà du fait qu’il s’adapte à tous les budgets (à partir de 200 euros), il se distingue aussi par la facilité de son installation, en quelques minutes seulement. Il est aussi transportable d’une pièce à l’autre, grâce à des roues intégrées (dans la plupart des cas), et peut efficacement évacuer l’air chaud d’une pièce via sa gaine flexible qu’il suffit de passer par une fenêtre ou un trou dans le mur. Conquis ? Si vous cherchez un climatiseur mobile, suivez ce guide sur Savoir Avant Achat.

Le point sur l’efficacité énergétique (EER)

On pourrait être tenté de choisir son climatiseur mobile monobloc en fonction de sa puissance. Ce n’est pas une bonne approche. Le critère décisif sera plutôt le standard de mesure EER (Energy Efficiency Ratio), qui se calcule en divisant la puissance de refroidissement de l’appareil par l’énergie électrique qu’il consomme. On obtient alors l’EER. Plus il est élevé, plus votre climatiseur mobile monobloc sera efficace sur le plan énergétique. Comment reconnaît-on un appareil sobre en énergie ? A travers l’étiquetage « A », « A+ », « A++ »… Attention toutefois, cette information n’est pas fiable à 100 %. Fiez-vous plutôt à la puissance frigorifique en kW et à l’électricité consommée.

climatiseurs mobiles monobloc

Quid des options du climatiseur mobile monobloc ?

La grande majorité des climatiseurs monoblocs ont une fonction de déshumidification de l’air, mais seuls quelques modèles offrent la possibilité d’utiliser cette fonction indépendamment du refroidissement. L’hygrométrie, ou le taux d’humidité relative, est un critère important de bien-être au quotidien, surtout si vous vivez dans une ville côtière ou une région en proie à un taux d’humidité qui dépasse les 60 % de manière durable. Il en va de même pour le système de filtrage. On s’explique : tous les climatiseurs purifient l’air, mais certains modèles plus avancés sont capables de capter les particules fines et de supprimer les odeurs désagréables. Cela est rendu possible par la présence d’un filtre au charbon actif (pour les odeurs), ou d’un filtre électrostatique (efficace contre le pollen et les bactéries). Notez que ces filtres doivent être nettoyés régulièrement, et dans certains cas, changés. Une autre option intéressante à considérer : la minuterie. Celle-ci permet de programmer l’extinction de l’appareil, ce qui est bien pratique avant de dormir par exemple. Par ailleurs, certains modèles disposent d’un programmateur, grâce auquel il est possible de programmer la mise en marche du climatiseur mobile à un horaire spécifique, et de profiter d’une pièce fraîche à votre retour du travail, par exemple.

Le cas du climatiseur mobile réversible

Comme son nom le laisse entendre, le climatiseur mobile monobloc réversible est capable à la fois de refroidir et de chauffer une pièce. Il ne faut toutefois pas s’attendre à des performances exceptionnelles côté chauffage. Ils servent plutôt de chauffage d’appoint et non de chauffage principal. Ce qui explique d’ailleurs la faible consommation d’énergie du climatiseur mobile monobloc réversible en mode chauffage.

Et le bruit dans tout ça ?

Il est aujourd’hui de notoriété publique que les climatiseurs mobiles monoblocs sont plus bruyants que les climatiseurs de type split, dont le moteur est installé à l’extérieur du lieu de vie ou de travail. Généralement, les fabricants de ce type d’appareils annoncent un niveau sonore compris entre 60 et 70 dB (contre 30 à 40 dB pour les splits). La bonne nouvelle est que certains modèles sont dotés d’une fonction « Sleep » ou « Nuit », qui fait fonctionner l’appareil de manière plus discrète en réduisant progressivement sa puissance, au détriment de la fraîcheur, bien sûr.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *