Canalisations bouchées ? Quelques conseils

canalisation engorgées

Ce n’est pas le premier article sur le sujet des canalisations sur ce blog, loin de là. Voici une rapide synthèse des problèmes de canalisations extérieures et de bouchons dans les tuyaux et leurs solutions. “Debouchage canalisation plomberie” : ces trois mots associés sont souvent synonyme de cauchemar quand la situation n’a pas été prise en charge suffisamment tôt.

Des cheveux dans la douche

Les cheveux longs font des ravages dans la douche. Mêlés aux gels douche, aux shampoings et après-shampoings, les crinières forment des bouchons en se coinçant dans la bonde mais aussi dans les tuyaux. Le résultat ? Diminution du débit d’écoulement de l’eau, mauvaises odeurs et transformation de la douche en pédiluve de piscine de camping à chaque douche.

Astuce : disposez un tamis qui agira comme un filtre à cheveux ou adoptez une nouvelle coupe “Boule à zéro”.

Les toilettes bouchées

Situation plutôt embarrassante, surtout en cas de refoulement. On a déjà abordé les solutions de débouchage des toilettes aussi évoquons tout d’abord un geste du quotidien qui permet de prévenir les soucis. Pensez à régulièrement utiliser la chasse “normale” et pas uniquement l’économique. En effet, le débit de la chasse économique n’est pas toujours suffisant. Vous pouvez également vider votre seau à serpillière dans les toilettes une fois le ménage effectué en le vidant rapidement.

Si un objet est coincé (le bloc WC ou le jouet de votre enfant sont des grands classiques), on ne tire pas la chasse en espérant qu’il parte dans les tuyaux ! On met des gants et on utilise le meilleur outil de l’homme : la main.

Si le bouchon est d’ordre plus “organique”, munissez-vous d’une ventouse, c’est radical. Oubliez tous les produits de débouchage liquide à verser dans les toilettes, c’est de la poudre aux yeux.

Les siphons qui sentent

Un siphon est conçu pour être rempli d’une certain quantité d’eau qui agit comme une barrière aux odeurs qui émanent des canalisations extérieures. Sans eau dans les siphons, l’odeur devient vite insupportable dans une maison.

Astuce : faites couler de temps à autre de l’eau dans les sanitaires qui sont peu utilisés. Si le problème d’odeur persiste, peut-être que le problème vient de vous, prenez une pastille à la menthe.

L’évier de la cuisine sent mauvais

Les conduits d’évacuation des éviers d’une cuisine sont des vraies poubelles : restes d’aliments, graisse, calcaire, etc. Voici comment s’enchaîne le cycle terrible : la graisse refroidit et adhère aux parois des tuyaux, les restes de nourritures se collent à la graisse et le calcaire vient solidifier le tout. On remet une couche de graisse par dessus le tout et un nouveau cycle démarre …

Astuces

  • Vider régulièrement de l’eau bouillante dans le siphon pour diluer les graisses.
  • Pensez à essuyer vos poêles et casseroles avec de l’essuie-tout avant de faire la vaisselle.

Assainissement et sinistre : qui est responsable ?

Le premier responsable est le manque de chance mais cela ne fait pas avancer le dossier.

Vous êtes propriétaire ? C’est tout pour vous 🙂

Vous êtes bailleur (vous louez un bien) ? C’est à vous d’entretenir pour vos locataires et vous êtes responsable de tout si l’utilisation que font vos locataires de votre bien est “normale”. Evidemment, s’ils jettent des lingettes non bio-dégradables dans les toilettes, qu’un bloc WC s’est fait la malle, qu’ils versent la graisse du barbecue dans les canalisations, les locataires se retrouvent dans une utilisation anormale et sont donc responsables. Cependant, il n’est pas toujours évident de prouver leur responsabilité et quand vous connaissez le prix d’un curage réseau des eaux usées en ile de France, mieux vaut trouver un terrain d’entente !

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.