WD-40 : l’aérosol miracle

WD-40-aerosol

Le WD-40 … D’aucuns se rappellent avoir croisé, durant leur enfance au détour d’une étagère, cette mystérieuse bouteille bleue au capuchon rouge et au logo bleu sur fond jaune.

On se souvient l’avoir vue, scrutée, sentie, tout en ignorant lamentablement sa fonction. Pour notre défense et afin de surmonter la plaie ouverte causée par la honte de la méconnaissance des usages de ce produit, consolons-nous en nous disant que le WD-40 n’a pas un usage mais des centaines, voire des milliers, et qu’il paraît bien peu probable que quelqu’un puisse revendiquer la maîtrise de toutes ses fonctions.

D’où vient le WD-40 ?

Le WD-40 est entré dans nos vies il y a 60 ans. En 1953, un chimiste autodidacte nommé Norm Larsen qui cherchait à créer un produit capable de chasser l’humidité (Water Displacement) parvint à son but à la 40ème tentative, donnant ainsi naissance au WD-40.

Il était au préalable utilisé pour protéger l’extérieur des missiles Atlas de la corrosion. Constatant que des employés repartaient chez eux avec le produit, la compagnie eu l’idée de le commercialiser auprès du grand public en 1958.

WD-40-aerosol-spray

Que contient le WD-40 ?

A l’instar de Coca-Cola (ce qui n’implique pas qu’il soit possible de boire du WD-40), la formule reste secrète mais la marque communique volontiers sur ce qu’elle ne contient pas : silicone, kérosène, eau, cire, graphite, CFC, agents cancérigènes.

A priori, le WP-40 contiendrait 50% de White Spirit, 25% de dioxyde de carbone, 15% d’huile minérale, et 10% d’ingrédients inertes.

Les utilisations du WD-40

Le WD-40 possède 5 fonctions principales : nettoyer, lubrifier, dégripper, protéger et chasser l’humidité. Il s’applique donc dans la maison, le garage, le jardin, sur la voiture, le bateau, la moto, etc.

Nettoyer : sans corrosion, le WD-40 élimine la saleté, les traces de goudron, de graisse ou d’adhésif aussi bien sur le métal que le plastique.

Lubrifier : l’aérosol miracle projete un lubrifiant permanent qui n’attire pas la poussière car il ne comporte pas de silicone.

Dégripper : le produit vient à bout des mécanismes coincés par la rouille ou le gel.

Protéger : le film déposé par le WD40 protège contre l’eau et donc la corrosion.

Chasser l’humidité : non-conducteur, il favorise les contacts électriques en chassant l’humidité et permet d’éviter les court-circuits.

WD-40

Quelques usages du WD-40 en vrac…

Desserrer les pièces rouillées sur les tondeuses a gazon, protèger les meubles de piscine en hiver, éliminer l’encre sur la plupart des objets, éliminer la rouille des fers a repasser a vapeur, lubrifier les charnieres de porte des armoires, dégraisser les chaînes de vélos, graisser le bras de la barre des voiliers, graisser les amortisseurs de vélos, débloquer les portieres de voitures gelées, empêcher la corrosion a l’intérieur de l’aile d’une voiture, etc.

Pour vous équiper de ce produit incontournable et pas cher, c’est par ici !

WD-40 : l’aérosol miracle
4.2 (84%) 5 votes
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *