Quel est l’impact du Coronavirus sur l’activité des entreprises de plomberie 

À l’image des autres secteurs d’activités, les entreprises de plomberie ont aussi été touchées par la pandémie du Coronavirus. En effet, la Covid-19 a suscité de nouveaux usages et obligé les artisans à mettre en place de nouvelles stratégies. Voici un bref aperçu de l’impact du Coronavirus sur l’activité des entreprises de plomberie.

Une limitation considérable des travaux

L’apparition du Coronavirus n’a pas entrainé une cessation définitive des activités chez les artisans plombiers de Paris. En effet, l’État français autorise ces professionnels à offrir des services d’urgence pour venir en aide à la population. Il s’agit là d’une des raisons pour lesquelles des entreprises comme Etienne Services plombier à Paris continuent toujours de recruter des plombiers.

En réalité, la limitation des travaux a une conséquence directe. Elle interdit aux plombiers les interventions d’entretien faites par mesure de prévention. Ainsi, les habitants des différentes villes de France devront espérer un dénouement de la crise pour lancer la rénovation de leurs salles de bain ou encore le changement de leurs robinets ou sanitaires pour des raisons d’esthétique.

Toutefois, en cas de travaux d’urgence liés au débouchage de drains, des toilettes, des éviers et lavabos, à la réparation ou au changement de chauffe-eau, les artisans plombiers peuvent se rendre au domicile des clients pour s’en occuper.

Le respect d’un protocole sanitaire exigeant

Même pour l’exécution des travaux d’urgence autorisés par le gouvernement, les plombiers doivent respecter un protocole de santé plus ou moins contraignant. Bien que cela participe à la réduction de la propagation du virus, il ne permet pas à ces artisans de mener pleinement leurs différentes activités.

Déjà, ils ne doivent pas offrir leurs services aux personnes atteintes ou susceptibles d’être atteintes du Coronavirus. Ils ne doivent pas non plus répondre à l’appel d’un client qui est revenu de l’étranger depuis moins de 15 jours. Par ailleurs, ils sont astreints au port de masque et au lavage systématique des mains entre deux ou trois travaux.

Ils sont tenus de désinfecter les surfaces ayant été touchées par leurs travaux et les équipements utilisés.

Une baisse accrue de chiffre d’affaire

En plus de la limitation de leurs activités et du respect d’un protocole sanitaire astreignant, les entreprises de plomberie doivent faire face à une chute drastique de leur chiffre d’affaires. D’ailleurs, cette dernière difficulté n’est que la résultante des deux premières.

En effet, étant donné qu’ils ne sont autorisés à se déplacer rien que pour les travaux d’urgence, cela réduit considérablement leur portefeuille client et leurs revenus. Par exemple, les gains que généraient entre temps les travaux d’installation et de rénovation ne sont plus d’actualité.

Il est bien possible que les prix des travaux présentement autorisés soient majorés. Seulement, il n’y a aucune garantie que cela permette aux professionnels artisans plombiers de tirer leur épingle du jeu.

La Covid-19 a bouleversé l’activité économique des entreprises de plomberies parisiennes. Elle a entrainé une limitation de leurs différentes activités et généré une baisse de leur chiffre d’affaires.

Rate this post

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *