Installer des volets roulants

Installer-volet-roulant

Lorsque, chaque soir, vous fermez patiemment, un à un, tous les volets de votre maison, il y a fort à papier que vous vous prenez à rêvez de volets roulants et, si vous êtes d’humeur un peu fantasque, vous imaginez carrément vos fenêtres équipées de volets roulants motorisés.

 

Les avantages du volet roulant

Le volet roulant est particulièrement appréciable quand il fait -10 degrés dehors. Les volets vous obligent à ouvrir les fenêtres pour subir un vent glacial en provenance de la Sibérie alors que le volet roulant se ferme tranquillement de l’intérieur. Il permet donc, en outre, d’être posé sur une fenêtre fixe, qui ne s’ouvre pas.

Le volet roulant est un isolant thermique bien plus efficace qu’un volet traditionnel. Il ouvre d’ailleurs le droit à un crédit d’impôt (le CITE).

Il permet également une meilleure protection contre la lumière et de plonger une pièce dans l’obscurité.

Enfin, et cet avantage n’est pas négligeable, les volets roulants constituent une meilleure protection contre les tentatives d’effraction grâce à des verrous automatiques qui empêchent de les remonter par l’extérieur.

Associé à la domotique, les avantages cités précédemment gagnent en ampleur car vous pouvez facilement simuler votre présence en ouvrant et fermant les stores à plusieurs moments de la journée pour dissuader les cambrioleurs, et même profiter de l’ensoleillement pour chauffer votre maison ou au contraire la protéger de la chaleur.

 

Les matériaux du volet roulant

On distingue deux grandes familles de matériaux : le PVC et l’aluminium.

Si le PVC est un meilleur isolant car non-conducteur, je lui préfère l’aluminium, beaucoup plus haut de gamme, solide et proposé en multiples teintes.

 

La pose des volets roulants

La construction vous ouvre évidemment bien plus d’options que la pose en rénovation. Néanmoins, les volets roulants s’intègrent de mieux en mieux en réno.

On trouve d’ailleurs plusieurs sites proposant des volets sur mesure configurables en ligne (ruedustore.fr par exemple).

 

Il y a trois types de pose :

 

1- La pose sous linteau

Volet-roulant-pose-sous-linteau

Rappelons que le linteau est la pièce horizontale qui forme la partie supérieure de l’ouverture de la fenêtre et qui soutient la maçonnerie.

On place le coffre du volet roulant sous le linteau. Le coffre est visible de l’intérieur. Le volet roulant se déroule le long de la fenêtre.

C’est la méthode la plus courante car plus rapide et plus simple.

 

2- La pose sous linteau inversé

volet-roulant-pose-sous-linteau-inverse

Le coffre est aussi sous le linteau mais le volet roulant se déroule en façade. C’est une pose moins courante car elle est plus difficile à mettre en oeuvre. Il faut que la profondeur du mur dépasse celle du caisson.

 

3- La pose en façade

volet-roulant-pose-en-applique-contre-façade

Une pose très visible de l’extérieur et donc pas très esthétique.

Son avantage réside dans le fait qu’elle ne coupe pas la luminosité. On se penchera donc sur cette solution si la fenêtre est petite en hauteur. Le volet coulissera donc le long de la façade.

 

La pose “sans coffre”, quant à elle, s’effectue dans le neuf ou en rénovation d’un store sans coffre existant. Le coffre est alors directement encastré dans le mur.

 

 

Installer des volets roulants
Notez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *