Construire une hutte de sudation

Hutte sudation 02

La hutte de sudation, appelée aussi Inipi, temazcal, sweat lodge ou encore tente à sueur, consiste à produire de la vapeur en versant de l’eau sur des pierres chaudes dans une hutte, à mi-chemin entre le sauna et le hammam. Vous pouvez aisément fabriquer votre hutte à sudation dans votre jardin. Voici comment faire pour la fabriquer.




Mode d’emploi de la construction :

1 – Préparez un bon feu de camp, et y déposer 6 à 8 grosses pierres (attention les pierres de type sylex éclatent à la chaleur).

2 – Trouvez des branches d’arbres souples (type saule ou noisetier) d’environ 3 mètres de long (il en faut 8 au total).

3 – Groupez les branches 2 par 2 à l’aide de ficelle ou tout simplement en les enroulant l’une autour de l’autre (vous vous retrouvez donc avec 4 « doubles-branches »)

Hutte sudation 02

4 – Délimitez un cercle d’environ 2.5 mètres de diamètre, et creusez 8 trous (de la largeur d’une double-branche) équidistants sur le bord du cercle.

5 – Creusez un trou de 50cm de diamètre et 50cm de profondeur au centre de ce qui sera votre hutte.

6 – Formez l’armature de la hutte : plantez l’extrémité de la première « double-branche » dans un des trous, et pliez-la afin de pouvoir rentrer l’autre extrémité dans le trou d’en face. Répétez l’opération avec les 3 autres « doubles-branches ». Vu d’en haut, vous vous retrouvez donc avec une armature en forme d’astérisque. Ficelez chaque “double-branche” ainsi que le haut de la structure.

7 – Recouvrez l’armature de bâches en plastiques que vous calerez avec des pierres, par exemple, puis de couvertures. L’ensemble doit être bien hermétique (attention toutefois à laisser un passage pour rentrer, que vous refermerez de l’intérieur). Vous pouvez, pour plus de confort, recouvrir le sol de la hutte de serviettes, tissus, etc.

Hutte sudation 04Hutte sudation 07

8 – Au bout d’environ une heure dans le feu, vous pouvez retirer les pierres. Attention de bien veiller à les frotter (vigoureusement !) avec une brosse métallique si possible, (ou un vieux balai brosse que vous êtes prêts à sacrifier) afin de retirer les cendres qui seraient très toxiques si elles se mélangeaient à la vapeur. Déposez-les au centre de la hutte.

Hutte sudation 08Hutte sudation 11

9 – Pénétrez dans la hutte de sudation, installez-vous confortablement et versez l’eau petit à petit sur les pierres. – pensez à vous mettre en maillot de bain car comme dans un sauna, la température peut vite grimper jusqu’à 70 degrés! – penser à prendre de l’eau pour boire – vous pouvez ajouter à l’eau des huiles essentielles, ou bien déposer directement sur les pierres de la sauge ou des feuilles de cèdre.

Construire une hutte de sudation
Notez cet article

8 comments

  1. Bonjour, combien de temps on doit rester dans une tente de sudation ? J’ai vu votre site web et je pense m’en faire une aussi.

    Merci et bonne continuité

  2. Bonjour,

    tout dépend du nombre de pierres dont vous vous servirez! (Lors de cérémonies chamaniques, les indiens d’amérique du nord utilisent jusqu’à 32 pierres qu’il introduisent successivement dans la hutte, pour y rester près de 3h!!)
    6-8 pierres vous permettront de tenir 30 à 40 minutes, ce qui est déjà un bon début!

  3. Bonjour, il est très dangereux à construire une tente de sudation sans le direction d’un homme médicine autochtone. Il est plus dangereux d’essayer un céremonie dans une hutte de sudation sans un homme médicine autochtone. Il prendra plusiers années des études sous un homme médicine avant de savoir suffisient le céremonies. Je recommende que on suivre les vrais chefs de céremonies amérindien si on voulet essayer un éxperience de sudation.

  4. Bonjour,
    Avoir quelques notions de terrassement, charpenterie, savoir faire un barbecue (pas au gaz…) pas besoin d’être docteur en médecine! Surtout que ces gens là se font faire des saunas à plusieurs milliers d’euros dans leur maison. Salutations…

  5. bonjour je voudrait savoir quelle genre de pierresmettre dans la hutte et faire le feu je doit utiliser (minerale) pour

  6. Bonjour,

    Je ne comprend pas pourquoi vous faites des huttes de sudation en plastique ? De vieilles couvertures sont plus proches des peau de bisons.

  7. Bojour,

    Attention !!!! c’est une très très mauvaise idée d’utiliser une ou des bâches en plastique pour faire votre hutte.
    C’est même très dangereux. Il faut utiliser des couvertures de laine et/ou des peaux de bêtes qui vont permettre la ventilation de la hutte… ce qui n’est pas le cas du plastique.
    Vous risquez votre vie en entrant dans une hutte de ce type.
    Vous trouverez sur internet des récits de décès dus à ce type de fabrication.
    De plus, veillez toujours à ne pas être plus de 10 ou 12 dans la hutte et au moindre signe de malaise n’hésitez pas à sortir immédiatement.
    La hutte de sudation est une pratique spirituelle pouvant apporter beaucoup si la cérémonie est guidée par une personne sage et EXPERIMENTEE.
    Voilà, maintenant prenez du plaisir à cette expérience hors du commun mais en toute sécurité SVP.
    Soyez en paix et dans la joie.
    Guy

  8. SURTOUT PAS DE BACHE PLASTIQUE…. Ca ne laisse pas respirer… c’est un coup a s’intoxiquer avec le co2 … trouvez des couvertures en surplus militaire mais PAS DE PLASTIQUE sauf pour faire une serre pour vos légumes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *