Comment sécuriser au mieux sa maison ?

Les systèmes de sécurité ont beaucoup évolué au fil des années et les techniques modernes sont plus polyvalentes que jamais. Le bon système de sécurité apporte de la tranquillité d’esprit, assure la sécurité de la famille et protège les biens. Tous les systèmes de sécurité résidentiels fonctionnent sur le même principe de base. Il consiste à sécuriser les points d’entrée. Découvrons à travers cet article comment protéger sa maison ainsi que ses biens.

Qu’est-ce qu’un système de sécurité ?

Il n’y a pas de définition plus élémentaire pour un système de sécurité que son nom. Il s’agit littéralement d’un moyen ou d’une méthode permettant de sécuriser un lieu ou un bien grâce à un système de composants et de dispositifs interopérables.

Dans le cas présent, il est question de systèmes de sécurité domestiques ; ce sont des réseaux de dispositifs électroniques intégrés. Ils fonctionnent ensemble avec un panneau de contrôle central. Cela permet de se protéger contre les cambrioleurs et autres intrus potentiels. Il est donc important de trouver le système de surveillance adéquate.

Quels sont les équipements de sécurité domestique communs ?


Chaque fournisseur de services de sécurité domestique propose des forfaits uniques et des équipements spécialisés. Pourquoi ne pas en profiter pour découvrir comment sécuriser sa maison avec les kits Risco Agility ?

Malgré cela, il existe de nombreux types d’équipements qu’ils partagent tous :

  • Le panneau de contrôle : Il s’agit du cœur du système de sécurité qui relie tous les dispositifs de sécurité. Il permet d’armer et de désarmer le système, de contrôler les appareils intelligents et bien plus encore.
  • Les détecteurs de mouvement : Ces capteurs détectent les mouvements à l’intérieur de la maison dans un rayon défini.
  • Les caméras de sécurité : De nombreux fournisseurs proposent des caméras de sécurité intérieure et extérieure. Elles peuvent partager des images en direct de l’intérieur ou de l’extérieur de la maison. Certaines sont même dotées d’une fonction de communication bidirectionnelle. Cela permet de dissuader les intrus ou de parler aux visiteurs qui se trouvent sur le pas de la porte.
  • La caméra de sonnette : Elle enregistre les personnes qui se présentent à la porte et envoie des notifications lorsqu’elles arrivent. Certaines caméras de sonnette permettent d’interagir avec les visiteurs en utilisant aussi la communication bidirectionnelle.
  • Les capteurs de température : Ces capteurs surveillent les changements de température extrêmes dans la maison qu’il s’agisse d’un dysfonctionnement des appareils de chauffage, de ventilation et de climatisation ou du gel des tuyaux.
  • Les boutons/pendentifs de panique : Conçus pour les personnes âgées qui vivent seules et les personnes ayant des problèmes de santé, les boutons ou pendentifs de panique permettent de contacter les services d’urgence lorsqu’on appuie dessus.

Quels sont les facteurs à prendre en compte lors du choix d’un système de sécurité domestique ?

Malheureusement, choisir le meilleur système d’alarme pour la maison n’est pas aussi simple que choisir la première option ou l’offre la moins chère. De la méthode d’installation à l’équipement, de nombreux facteurs sont à prendre en compte lors du choix d’un système de sécurité domestique.

Installation professionnelle ou bricolage ?

Certains fournisseurs offrent le choix entre une installation professionnelle et l’installation par un bricoleur, tandis que d’autres non. Chaque cas présente des avantages et des inconvénients.

L’installation professionnelle est généralement effectuée par des experts. Ils peuvent vous guider tout au long du processus et installer les équipements à des endroits qui maximisent la protection.

L’installation par un bricoleur signifie l’absence d’expertise professionnelle. Mais heureusement, de nombreux systèmes DIY sont préprogrammés de sorte que tout ce qu’il faut faire, c’est de les configurer.

Coûts

En ce qui concerne le coût d’un système de sécurité domestique, plusieurs catégories sont à prendre en compte. Ce sont le coût de l’équipement, le coût de l’installation, les frais d’activation, les coûts de surveillance et les éventuels frais cachés.

Le coût de l’équipement varie considérablement d’un fournisseur à l’autre et d’un forfait à l’autre. N’oubliez pas que le forfait le moins cher n’a pas toujours la meilleure valeur. Il faut équilibrer le budget et les priorités pour trouver la meilleure solution. Certains fournisseurs facturent des frais d’activation en plus du coût initial de l’équipement, mais pas tous.

Options de surveillance

L’un des points essentiels à prendre en compte est de déterminer le type de suivi qu’il faut. Certains fournisseurs proposent deux types, ce qui permet de choisir celui qui convient le mieux à vos besoins spécifiques.

Surveillance professionnelle

Elle offre une protection 24 heures sur 24 par des experts. Ces derniers sont alertés dès qu’une alarme est déclenchée. Les experts peuvent examiner le problème et contacter les services d’urgence si nécessaire. La surveillance professionnelle nécessite une redevance mensuelle.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *