Décoration & Entretien

Le plein de bonnes idées déco, astuces et réalisations à faire chez soi

Electricité & Chauffage

Réalisez tous vos projets électriques avec nos fiches conseils

Jardin & Extérieur

Aménager, décorer et soigner son jardin et ses extérieurs …

Salle de bains, Cuisine & Sanitaires

Rénovation, plomberie, aménagement et tendances

Sols, murs et plafonds

Savoir tout faire du sol au plafond : enduit, papier peint, peinture, parquet …

Home » Décoration & Entretien, Zoom sur ...

Les cheminées bio éthanol en 5 questions-réponses

Par , le Lundi, 16 août 20108 Commentaires
Les cheminées bio éthanol en 5 questions-réponses

Votre appartement ou maison n’est pas doté de conduits d’évacuation ou d’insert mais vous souhaitez profiter d’un bon feu de cheminée ? Les cheminées ou foyers au bio éthanol peuvent répondre à vos attentes. Avec une installation sans travaux et sans recours à un conduit d’évacuation, leur design et les innovations des marques séduisent de plus en plus de monde.

 

Tout ce qu’il faut savoir sur les cheminées et poêles bio éthanol en 5 questions :

Qu’est-ce qu’une cheminée ou un poêle bio éthanol ?

Une cheminée bioéthanol est une cheminée fonctionnant à l’aide d’un combustible appelé bio éthanol. Ce combustible est un alcool d’origine biologique produit à partir de matières végétales, de betteraves, de canne à sucre, de blé ou encore de maïs. Sa production peut donc entrer dans la catégorie des énergies renouvelables puisque provenant de la biomasse.

Peut-on se chauffer avec une cheminée bioéthanol ?

Les fabriquants vous diront que les cheminées sont capables de chauffer un appartement mais ce n’est pas le cas. Les cheminées au bioéthanol sont avant tout de très beaux chauffages d’appoints. Les possibilités offertes par cette technologie en matière de design font de ces cheminées de véritables objets de décoration : foyers ou cheminées en verre, en béton et beaucoup d’autres matières mais leur usage vient en complément de votre système de chauffage classique.

Quels sont les risques d’une cheminée bio éthanol ?

La polémique a fait rage autour de ce type de cheminée lors de leur entrée sur le marché. Alors, lobbying des constructeurs de cheminées traditionnelles en vue de dénigrer les cheminées au bioéthanol ou véritable danger pour la santé ? Il faut savoir que l’éthanol dégagerait du dioxyde de carbone et de l’eau, donc moins d’oxygène pour la pièce où est située la cheminée.

Pourtant, les marques contre-attaquent en précisant qu’il n’y a aucun danger si les règles suivantes sont respectées et dotent leurs appareils d’une norme  :

- Ne pas acheter un produit d’une marque inconnue ou fabriqué en Chine.

- Disposer la cheminée dans une pièce supérieure à 10 m².

- Ne pas mettre du combustible tant que le foyer est chaud.

- Les bons produits sont équipés de détecteurs de CO2 intégrés et conformes à la Norme Afnor NF D 35-386, qui garantie la conformité des appareils sans conduits de sortie utilisant l’éthanol comme combustible.

Enfin, les fabriquants rappellent qu’une combustion de 2 litres de bioéthanol dégage autant de CO2 que deux bougies ! Malgré tout, les dangers proviendraient plus du monoxyde de carbone (voir les commentaires à la fin de l’article).

Quel est le coût d’une cheminée bio éthanol ?

Les prix commencent autour de 300 € mais s’enflamment jusqu’à plus de 2 000 €. Il est recommandé de ne pas céder aux sirènes des prix bas pour des raisons de sécurité. Achetez obligatoirement un produit répondant aux normes NF et au mieux à la norme Afnor NF D 35-386.
Voir notre sélection de cheminées bio éthanol à partir de 100 € : cliquez ici !

Quel est le coût du combustible ?

Les cheminées consomment environ 0,4 litres par heure. Un brûleur contient entre 2,5 et 5 litres.

Le prix au litre est compris entre 2 € et 3 €. Le coût du Kwatt/heure est donc supérieur à un chauffage électrique et largement supérieur à un chauffage au bois, d’où l’usage de la cheminée comme objet décoratif  et simple chauffage d’appoint.

Les avantages des cheminées au bio éthanol :

- Il n’est plus nécessaire de stocker du bois

- L’entretien du foyer est minime (pas de cendres

- Le design

- L’installation sans travaux

- La mobilité (accroché au mur, au milieu d’une pièce … vous pouvez les disposer où bon vous semble).

- Réglage de la flamme et extinction instantanée

- Aucune odeur, aucune fumée.

Les inconvénients :

- Le prix du combustible

- La production de vapeur d’eau.
Forumbrico a reçu à ce sujet une réponse du SAFALC (Syndicat des fabricants, distributeurs et importateurs d’appareils fonctionnant à l’alcool) suite à notre demande concernant la production d’humidité :

« La combustion de 100 ml d’éthanol produit donc approximativement 81 l de CO2 et 93 cm3 d’eau (liquide : à convertir en vapeur d’eau), soit environ 155 l de vapeur d’eau »

Voir notre sélection de cheminées bio éthanol à partir de 100 € : cliquez ici !

Articles en relation

8 Comments »

  • RUER said:

    Trés souvent, l’éthanol de cheminée est un éthanol de qualité moyenne dénaturé selon le procédé général avec du méthanol, ce qui lui donne une odeur, surtout en fin de combustion. Il faut impérativement choisir un éthanol débarrassé de ses impuretés, soit un éthanol SURFIN et dénaturé selon un procédé spécial qui ne provoque pas d’odeurs. A titre d’info, le meilleur que nous ayons trouvé sur le marché est le Sanzodeur de Bionodor.

  • Forumbrico (author) said:

    Voici la réponse complète du SAFALC suite aux interrogations de Forumbrico concernant la production d’humidité, de vapeur d’eau des cheminées bio éthanol :

    « Considérant la combustion complète de 100 ml d’éthanol

    C2H5OH + 3O2 ——————> 2 CO2 + 3 H2O
    1 mole d’éthanol donne en brûlant 2 moles de CO2 et 3 moles d’eau

    - Masse molaires:
    1 mole d’éthanol : 46 g
    1 mole CO2: 44 g
    1 mole H2O: 18 g

    - Masse volumique de l’éthanol : 0.79 g/cm3
    - Masse volumique du CO2 à 15 °C et 1 b de pression: 1.87 kg/m3

    Donc on brûle 79 g = 1.72 moles d’éthanol.
    On obtient ainsi 3.44 moles soit 151.4 g de CO2 et 5.16 moles soit 92.9 g d’eau.

    Masse volumique = 0,5977 kg/m3 (T = 100 °C)
    ð Volume pour 92,9 g d’eau produite = 155 l de vapeur d’eau

    Volume massique Vapeur d’eau = 0,127 m3/kg

    La combustion de 100 ml d’éthanol produit donc approximativement 81 l de CO2 et 93 cm3 d’eau (liquide : à convertir en vapeur d’eau), soit environ 155 l de vapeur d’eau. »

    Et d’ajouter, concernant les inquiétudes sur le monoxyde de carbone :

    « Concernant les dangers avec ces cheminées à l’éthanol, le danger d’intoxication éventuelle proviendrait plutôt du monoxyde de carbone que du dioxyde de carbone, ou d’un phénomène de raréfaction de l’oxygène. Il est à noter cependant qu’il n’existe à notre connaissance et à l’échelle européenne aucun cas d’intoxication au monoxyde de carbone avec des appareils fonctionnant à l’éthanol.
    Le retour d’expérience sur ces appareils montrent qu’il y a heureusement très peu d’accident avec les appareils fonctionnant à l’éthanol. Les risques les plus importants rencontrés avec ces appareils sont :
    - Le débordement d’éthanol ;
    - Le remplissage d’un appareil déjà allumé.
    Il est à noter que le référentiel D35 – 386 ne traite pas ces risques et les Autorités n’ont pas tenu compte des informations provenant des professionnels de la cheminée à l’éthanol. »

  • Nico said:

    plutôt rassurante cette réponse de SAFALC, en même temps c’est le syndicat des fabricants et des distributeurs, mais bon s’il y avait eu des accidents ça se saurait. Le bio éthanol est une solution alternative intéressante en complément d’un autre moyen de chauffage.

  • marco said:

    Sortie de la norme DIN Allemande pour ces prochains mois pour les cheminées fonctionnant au bioéthanol! la plupart des fabricants ( étrangers et Français )suivront cette norme, surtout ceux ayant déjà la certification du TÜV allemand.

  • belle flamme said:

    Pas de rejet de Monoxyde de carbone ( CO )avec une flamme d’éthanol car celle ci n’excède pas 300°. Pour le CO2 ( Dioxyde de carbone )c’est l’équivalent de 2 ou 3 bougies allumées. On veille simplement à renouveler l’oxygène de la pièce où se trouve la cheminée car toutes flammes ou toute forme de combustions prend l’oxygène d’une pièce d’habitation…
    Concernant les assurances, pas de problème, la Macif ou autres assureurs vous assurent en cas de… mais à ce jour, les très rares cas d’accidents avec une cheminée au bio éthanol sont dû à une personne imprudente qui a voulu prolonger la flambée en remettant de l’alcool sur la flamme….
    et surtout, ne jamais mettre de l’éthanol de la station essence qui lui est mélangé à 15% d’essence, se servir uniquement d’un combustible bien spécifique pour cheminées sans conduit, on trouve cet éthanol chez les revendeurs spécialisés.

  • Delval said:

    Bonjour
    J ai suivi tous les conseils de ces fabricants ( qui ne pensent qu’à vendre) et mon fils a été brûlé à 40 % du corps dont 22% au 3ème degrés avec trachée et poumons brûlés (tout ça par la vapeur d eau chaude). Et pourtant, il était a un mètre de cette cheminée. Cela a fait un souffle lorsqu’ il est passé devant. Le vendeur m’avait dit ; il n y a aucun risque ! JE VAIS FAIRE TOUT POUR QUE CELA N ARRIVE PLUS A D AUTRES ENFANTS OU ADULTE, c est honteux de mettre un tel produit sur le marché.
    Prenez garde c est dangereux
    Delval

  • Forumbrico (author) said:

    Merci pour votre témoignage. Pouvez-vous préciser la marque ou le produit concerné ??

    Merci et courage à votre fils !

  • Delval said:

    Bonjour,
    Oups, désolé de retard, c est une cheminée Crystal vendue sur eBay vendeur De Strasbourg mais selon le CSC, ce vendeur aurait retiré cette cheminée de ses ventes ! Merci pour mon fils.

Commentaire