Décoration & Entretien

Le plein de bonnes idées déco, astuces et réalisations à faire chez soi

Electricité & Chauffage

Réalisez tous vos projets électriques avec nos fiches conseils

Jardin & Extérieur

Aménager, décorer et soigner son jardin et ses extérieurs …

Salle de bains, Cuisine & Sanitaires

Rénovation, plomberie, aménagement et tendances

Sols, murs et plafonds

Savoir tout faire du sol au plafond : enduit, papier peint, peinture, parquet …

Home » Electricité & Chauffage

Comment fonctionne une VMC ?

Par , le mercredi, 24 août 20116 Commentaires
Comment fonctionne une VMC ?

Comment fonctionne une VMC ? A quoi sert une VMC ? Et pour commencer, qu’est-ce qu’une VMC ?

Le sigle VMC signifie Ventilation Mécanique Contrôlée. Il s’agit d’un système de renouvellement de l’air intérieur d’une maison ou d’un appartement.

Vous pouvez par ailleurs consulter mon article « Comment installer un VMC » rédigé suite à l’installation d’une nouvelle VMC dans ma maison.

L’air extérieur pénètre dans la maison par le biais des entrées d’air fixées sur les fenêtres. L’air circule des pièces principales vers les pièces dites techniques que sont la salle de bains, la cuisine ou encore les toilettes en se faufilant sous les portes.

L’air vicié sort des pièces techniques grâce à des bouches d’aération connectées à des conduits qui rapparient l’air vers un extracteur mécanique. Enfin, l’extracteur (ou caisson) rejette l’air par la toiture.

Et oui, vous savez enfin à quoi servent ces boîtiers blancs percés d’un trou dans votre cuisine, salle de bains ou WC.

Les différents types de VMC

On distingue deux types de VMC. La simple et la double flux.

VMC simple flux

L’air est extrait par les pièces de service génère l’entrée d’air extérieur grâce aux entrées d’air des pièces principales. L’air circule donc lentement, continuellement et sans bruit.

Il existe deux systèmes de VMC simple flux : le système auto-réglable qui produit de l’air neuf de manière constante et le système de VMC hygroréglable qui régule l’air en fonction de l’humidité de la pièce.

VMC simple flux

VMC double flux

Ce système présente l’avantage de réaliser des économies de chauffage. La VMC double-flux utilise la chaleur de l’air intérieur pour produire et souffler de l’air neuf.

VMC double-flux

Pour finir, voici une petite astuce pour vérifier que votre VMC fonctionne correctement. Placez une feuille de papier ou d’essuie-tout sur une bouche. Si la feuille tient toute seule, la VMC a un débit suffisant.

Poursuivez votre lecture avec mon article expliquant la différence entre une VMC Hygro A et une VMC Hygro B.

Créateur de Forumbrico.fr

6 Comments »

  • Tutu la tortue said:

    Bonjour

    Voici une petite précision concernant la VMC hygroréglable simple flux.
    Ce sont les bouches d’extractions qui sont hygro-régulées.
    Le caisson lui est juste étudié pour vaincre les fortes pertes de charges dut aux bouches (attention a ne pas mettre 30 mètres de conduits souples sur un piquage. Préférez un réseau en galva rigide pour de grandes longueurs).

    Il existe 2 type de VMC hygro :

    – L’hygro A
    – L’hygro B

    Tout tiens dans le type d’entrée d’air aux menuiseries.
    Si vous avez des entrée d’air auto-réglable : c’est de l’hygro A
    Si vous avez des entrée d’air hygroréglable : c’est de l’hygro B

    Attention si vous agrandissez votre logement. Le débit des bouches est fonction de la grandeur de votre habitation.
    Ainsi le débit de la bouche cuisine sera plus petit sur un T2 que sur un T5 par exemple. (renseignez vous chez un fournisseur pro de la ventil !)

    Cela est idem pour les entrées d’air.
    Nous parlons en nombres d’entrée d’air car il n’existe que quelques sortes de EA :
    Hygro A : 15, 22, 30, 45 m3/Heure
    Hygro B : 1 seul module de 6 à 45 m3/Heure seule la performance acoustique peut changer.

    Le grand principe de la ventilation est que tout débit extrait doit renter en air neuf.
    N’oubliez pas cela car si votre maison est trop étanche vous pourriez avoir des surprises si vos EA sont sous dimensionnées.
    En ouvrant vos fenêtres par exemple, votre logement pourrait être en sous pression par rapport à l’extérieur (fenêtre qui s’ouvre brusquement lors de ouverture dut à la sous pression, un grand appel d’air se fait sentir).

    Un autre point : la VMC ne supprime pas l’humidité.
    Son principe est d’éviter la stagnation de l’humidité dans les pièces et évite les moisissures grâce à son flux d’air continu.
    Ainsi si vous avez 80% de taux d’hygrométrie dehors vous n’aurez jamais 50% à l’intérieur, sauf si vous allumez votre chauffage au bout d’un certain temps.
    Ne paniquez pas si hygrostat reste dans le rouge entre deux saisons.
    Surveillez bien que votre VMC fonctionne.

    @+

  • Tutu la tortue said:

    Ah oui j’oubliais :
    Préférez des conduits isolés. Cela évite la condensation.

    😉

  • Forumbrico (author) said:

    Merci Tutu la tortue pour le commentaire très complet !

  • Tutu la tortue said:

    Merci chef brico 😉

    J’ai un truc pour faire durer un caisson d’extraction un peu plus longtemps.

    Tout les ans, coupez l’alimentation électrique et prenez le temps de démonter votre caisson pour y nettoyer le moteur et l’intérieur de la volute.

    Avec le temps, la poussière, les graisses de cuisines et des fois des oiseaux mort (!!! oui ça arrive à rentrer !) s’accumulent sur la turbine du ventilateur. Nettoyez le, le mieux possible.

    Même si les roulements du moteur ne sont éternels, le fait d’avoir un caisson exempte de corps étranger le fera moins chauffer.
    Il faut savoir que son refroidissement est assuré par le flux d’air qui est extrait de l’habitat.
    Du coup les roulements et le moteur dureront plus longtemps, en faisant ça vous pouvez doubler son espérance de vie.

    Vous pouvez aussi essayer de regraisser les roulements mais en general, ils sont sertis et indémontable donc inaccessible 🙁

    @+

  • sandy said:

    Merci Tutu la tortue, tu as changé ma vie.
    PS : J’adore ton pseudo 😉

  • lenoir said:

    bonjour,
    le moteur VMC de mon immeuble fait enormement de bruits et de vibrations dans mon appartement qui me donnent d enormes problemes de santé.
    A la derniere assemblee gle des co-proprietaires, le remplacement du caisson a ete refusé car, soit-disant que le caisson accentue la ventilation.
    Est-ce reel?
    L air froid est intolerable dans mes pieces d eau, que puis-je faire ou poser dans les bouches d aeration pour reduire la puissance de la ventilation qui cet hiver m a provoqué de nombreuses bronchites infectieuses.
    De plus, y a-t-l une convention qui donne des normes entre le moteur VMC et le vasistas pour monter sur le toit. ?
    car avec un vasistas en macrolong le froid, le bruit et les vibrations passent aussi par l escalier contigu a ma porte d entree.
    merci de vos reponses J.L.

Commentaire